La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Demandez le programme
19 Janvier 2020
Brioude

-1°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Un nouveau complexe commercial zone Lous-Venious ?

Un nouveau complexe commercial zone Lous-Venious ?

17 Décembre 2019

Les anciens bâtiments de la logistique de Defi Mode, situés au carrefour de l’Europe, pourraient être rasés au profit d’une zone commerciale Lous-Venious deux fois plus grande.


« Ce bâtiment de plus de 12.000 m² a déjà été agrandi plusieurs fois. Ses parties les plus anciennes datent des années 70 et sont aujourd’hui d’une grande vétusté, les toits bourrés d’amiante… Le sol de 7.000 m² n’est autre qu’une grande forêt de poteaux et la mezzanine de 4.000 m² est trop fragile pour supporter une autre activité que celle de Defi Mode, qui était bien spécifique. Cette ancienne plate-forme logistique est franchement inrestructurable. »
 
Un nouveau complexe de 5.000 m² au sol
 
Pour Daniel Da Costa, en charge de l’immobilier chez Montel Invest, il n’y a qu’une solution possible, la destruction du bâtiment existant au profit d’un tout nouveau projet : la création d’une extension de la zone Lous-Venious actuelle (Gémo, Pimkie, Agitaform, Gifi, Orchestra…) mais en miroir, de l’autre côté de l’avenue d’Auvergne.
 
« Le permis de démolir et celui de construire ont été déposés ce mardi 10 décembre. Désormais une demande d’autorisation est en cours auprès de la mairie de Brioude et de la préfecture. Nous attendons aussi le verdict de la Commission départementale d’aménagement commercial (CDAC) », nécessaire pour toute ouverture de surface commerciale de plus 1.000 m². Et pour cause, avec 15.000 m² de surface constructible après démolition de l’ancien bâtiment logistique, c’est un bâtiment de 5.000 m² au sol, décomposé en plusieurs bâtiments commerciaux qui pourraient sortir de terre. Le tout avec des places de parking, des bornes de recharge pour véhicules électriques, des places familles, deux-roues, vélos… « Des panneaux photovoltaïques seront aussi installés sur l’ensemble du toit pour alimenter la structure », précise Daniel Da Costa.
 
4 millions d’€ financés  par Montel Invest
 
Le coût de ce projet ? Quatre millions d’euros. « Financé en totalité par les fonds privés des frères Montel. Ils tiennent à investir dans le Brivadois. C’est un territoire qui a du potentiel, ils n’en doutent pas. Il y a la possibilité de faire des choses… », précise le chargé d’immobilier de la société. Désormais, il ne manque finalement que l’accord de Jean-Jacques Faucher, le maire de la commune concernée. Mais quoi qu’il arrive, « nous commenceront la démolition du bâtiment en avril 2020. Il est devenu dangereux et plus le temps passe, plus nous nous exposons au risque qu’il soit squatté. »
 
Géraldine Garcia

Article publié le 17/12/2019 à 12:11
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
17/01/2020 11:10
Demandez le programme

12/01/2020 14:44
JAVAUGUES : cérémonie des voeux et mise à l’honneur

10/01/2020 12:39
Réforme des retraites : les jeunes sont dans la rues

10/01/2020 10:11
Demandez le programme !

03/01/2020 14:29
Demandez le programme !

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2020 www.laruche.fr. Tous droits réservés.