https://www.bonyautomobiles.com/renault-bony-automobiles-foire-aux-pneus/
 
 
La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Le parc de la Visitation fermé
25 Avril 2019
Brioude

4°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Sur les traces des déneigeurs de la RN 102

Sur les traces des déneigeurs de la RN 102

05 Février 2019

Depuis le début de semaine dernière, les agents de la Direction interdépartementale des routes (Dir) de Brioude déneigent et salent quelque 56 kilomètres de la RN 102. Nous les avons suivi.


Dimanche soir à Saint-Georges-d’Aurac, le thermomètre flirte avec les 0°. Une averse de pluie et neige mêlée arrose le bitume de la Route nationale 102. Au dépôt de sel, les lumières bleues d’un gyrophare éclairent la nuit.

Il est 17 h 30. Marc Badiou et Christopher Pugnères, deux agents de la Dir, repartent sur la route à bord d’un des trois engins de service hivernal que compte le centre de Brioude. « Un peu plus haut, vers Sainte-Eugénie-de-Villeneuve, c’est en train de blanchir. On a salé il y a une demi-heure », expliquent-ils. Mais à peine 30 minutes après leur passage, près du col de Fix-Saint-Geneys, on ne distingue déjà plus le noir de l’asphalte.

« Quand on sale, on ne dépasse jamais les 30 km/h »

La lame à l’avant et l’aileron sur le côté droit du camion sont désormais en contact avec la route, et raclent la pellicule de neige. Derrière, le sel est éjecté. « On peut régler l’orientation, la largeur de salage ou encore le dosage de sel, décrit Marc en tapotant sur la commande. On peut aussi envoyer de la saumure. » Ce mélange de sel solide et d’eau agit rapidement.

À plus de 1.000 mètres d’altitude, au col, la visibilité est réduite. Le camion poursuit sa route, à 30 km/h, parfois moins. « Quand on sale, on ne dépasse jamais les 30. Et même lorsqu’on roule sans saler ou déneiger, on ne peut pas dépasser les 50 km/h, car les équipements du camion sont “hors-gabarit” », explique Christopher. Une vitesse faible qui n’est pas au goût de tous les automobilistes. « Il y en a qui double n’importe où », souffle le conducteur... 

En ce dimanche soir, sur les 56 km de la RN 102 que gère le centre de Brioude, la circulation est plutôt dense. « Plus il y a de circulation, plus la neige fond rapidement », fait remarquer l’agent. Très vite, après Fix, les flocons s’affinent. « Ça peut varier d’un kilomètre à l’autre. Surtout comme ce soir où l’on est dans un régime d’averses. »

Jérémy Truant

(L'article dans sa totalité est à retrouver
dans notre édition du vendredi 1er février 2019)


Article publié le 05/02/2019 à 08:53
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
25/04/2019 14:31
Le parc de la Visitation fermé

25/04/2019 10:28
Alerte vigilance inondation

20/04/2019 12:14
Demandez le programme !

18/04/2019 10:54
Faites place à l’acrobatie !

18/04/2019 10:20
Les élus délégués vont faire la tournée des popotes
 

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.