La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Que la Fête commence !
22 Juin 2018
Brioude

17°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Sous les couleurs de la jeunesse

Sous les couleurs de la jeunesse

10 Novembre 2017
Anna Guerrero et Tristan Demaret en juin dernier au Mont-Mouchet, devant la stèle du colonel Gaspard.
Anna Guerrero et Tristan Demaret en juin dernier au Mont-Mouchet, devant la stèle du colonel Gaspard.

À respectivement 17 et 16 ans, Tristan Demaret et Anna Guerrero font partie des plus jeunes porte-drapeaux de France. À la veille du 11-Novembre, ils expliquent les motivations qui les ont poussés à endosser ce rôle. Entre ancrage familial et devoir de mémoire.


Ils ont 33 ans à eux deux. Et aucun n’a connu la guerre. Pourtant, lors de chaque commémoration, ils endossent leur uniforme, coiffent leur calot et s’harnachent pour porter haut le bleu-blanc-rouge de leur drapeau. Anna Guerrero, tout juste 16 ans, est depuis quelques mois la nouvelle porte-drapeau de la Fnaca du Bassin. Tristan Demaret, à peine un an de plus qu’elle, assure cette mission depuis déjà trois ans pour la section Bassin minier de l’Ufac.
Une vocation qui trouve peut-être ses racines dans leur histoire familiale. « Je suis arrière-petite-fille de porte-drapeau, explique Anna. J’ai grandi au Mont-Mouchet ! C’est un truc de famille. » Le déclic, la jeune fille l’a eu à la mort de cet aïeul tant admiré, en avril dernier. « Je me suis dit qu’il fallait que je le fasse, pour rendre honneur à sa mémoire, et pour ces gens qu’on oublie… » Tristan, lui, se souvient d’avoir déposé les gerbes au monument aux morts depuis qu’il a l’âge de marcher. Aux côtés de son grand-père, Bernard Pellouin, délégué de secteur de l’Ufac pour Jumeaux et Auzat-sur-Allier.
Si cette fréquentation des commémorations peut paraître étrange, elle n’en a pas moins nourri la passion du jeune homme pour l’histoire, jusqu’à lui faire envisager une carrière de professeur d’histoire.
Quand on s’étonne de voir de si jeunes gens embrasser un rôle habituellement dévolu à des anciens combattants, blanchis sous le harnais, Anna s’élève : « C’est presque triste que ça surprenne. On devrait tous avoir ce devoir de mémoire en nous. Mais ce n’est pas enseigné à l’école. En troisième, on nous a donné un poème, en nous disant “il faudra le lire à une cérémonie, c’est pour la Guerre d’Algérie.” Et quand j’ai posé des questions, on m’a répondu que ce n’était pas au programme et qu’on verrait ça dans quatre ans… »
Devant l’incompréhension que suscite sa vocation chez les jeunes de son âge, Anna s’inquiète...

Géraldine Sellès

(La suite de l'article à découvrir dans notre édition
du vendredi 10 novembre 2017)


Article publié le 10/11/2017 à 18:01
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
21/06/2018 17:20
Que la Fête commence !

21/06/2018 15:13
@Christelle Besseyre
De faux agents du Syndicat des eaux dans Brioude

15/06/2018 16:23
Demandez le programme !

 

 

10/06/2018 15:55
Mazeyrat-d'Allier : Un pêcheur retrouvé mort dans l'Allier

09/06/2018 09:49
Demandez le programme !

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2018 www.laruche.fr. Tous droits réservés.