La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Travaux sur l'A75 et perturbation de la circulation entre les diffuseurs n°18 Charbonnier-les-Mines et n°15 Le Broc
27 Mai 2020
Brioude

9°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Salariés et petits commerces victimes de la crise sanitaire

Salariés et petits commerces victimes de la crise sanitaire

20 Mai 2020
Les syndicats pourraient avoir du pain sur la planche dans les prochains mois avec de possibles licenciements.
Les syndicats pourraient avoir du pain sur la planche dans les prochains mois avec de possibles licenciements.

Pour le moment, rien n’est à signaler. Mais dans quelques semaines, une fois que l’activité aura pleinement repris, les syndicats redoutent une importante vague de licenciement.


Les dossiers ne sont pas encore arrivés sur les bureaux des différents syndicats mais « le contre coup va, je pense, arriver dans les mois qui viennent », affirme Gérard Roulleau, retraité du monde agricole, désormais défenseurs des salariés pour la CGT. En effet, dès le mois de juin, avec la réduction du chômage partiel, les entreprises en difficulté se retrouveront en sureffectif au regard de la faiblesse des carnets de commandes. Et à ce jour, nombreuses sont les entreprises dont les salariés se trouvent toujours en chômage partiel. En Haute-Loire, ce recours a progressé tout au long de la crise sanitaire liée au Coronavirus. Au début du mois d’avril, Nicolas de Maistre, préfet du département, annonçait qu’un peu moins de 13.000 salariés étaient concernés. Le vendredi 8 mai, à quelques jours du déconfinement, Virginie Maille, responsable départementale de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte), affirmait que 4.187 demandes de recours à l’activité partielle avaient été formulées pour 30.951 salariés altiligériens.

14 conseillers du salarié disponible à Brioude

Parmi ces entreprises qui ont décidé d’enclencher le chômage partiel, certaines pourraient être obligées de licencier dans les mois à venir. Entre alors dans la partie, les conseillers du salarié. À Brioude, les différents syndicats regroupent 14 personnes dont la mission est de venir aide aux salariés face à un licenciement dans les entreprises de moins de onze salariés, ou une rupture conventionnelle. « On a ces deux missions-là, avance Guy Thonnat qui occupe ce rôle de conseiller à Force Ouvrière (FO). Pour les licenciements, on assiste à l’entretien préalable aux côtés du salarié face à l’employeur. On a un rôle de témoin lors de cet entretien lors duquel l’employeur est tenu d’expliquer les raisons et les motifs qui le poussent à rompre le contrat de travail. » Quand ça va plus loin, les salariés peuvent se retourner vers les conseillers prud’homaux. Gérard Roulleau est l’un d’entre eux sur le secteur du Brivadois. Accompagné d’une conseillère juridique, le syndicaliste monte les dossiers. « Elle, elle s’occupe des textes de loi, et moi, ancien salarié, je travaille pour départager les deux parties. Savoir ce que chacune à fait et qui à raison. J’essaye de trouver des motifs logiques à tout ça, mais également des témoins, pour contredire l’employeur. » Chaque année, les Guy Thonnat et Gérard Roulleau s’occupent d’une dizaine de dossiers et « en 2019, ça a augmenté très nettement, insiste le retraité du monde agricole. J’ai encore des dossiers en cours actuellement. » Des dossiers qui peuvent se terminer jusqu’en cours d’appel...

Emmanuel Le Nevé

(L'article dans son intégralité est à retrouver dans
notre édition du vendredi 22 mai 2020)


Article publié le 20/05/2020 à 21:52
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
25/05/2020 14:58
Travaux sur l'A75 et perturbation de la circulation entre les diffuseurs n°18 Charbonnier-les-Mines et n°15 Le Broc

14/05/2020 10:07
Un 14e décès du Covid-19 dans un hôpital du Haute-Loire

12/05/2020 17:32
Le marché de Brioude entame son déconfinement le 16 mai

12/05/2020 17:23
Le département placé en vigilance jaune orage dès mercredi

12/05/2020 10:37
La distribution des masques a démarré aujourd'hui à Brioude

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2020 www.laruche.fr. Tous droits réservés.