La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Travaux sur l'A75 et perturbation de la circulation entre les diffuseurs n°18 Charbonnier-les-Mines et n°15 Le Broc
26 Mai 2020
Brioude

9°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Saint-Just-près-Brioude : une micro-entreprise pour la construction d'un orphelinat au Népal

Saint-Just-près-Brioude : une micro-entreprise pour la construction d'un orphelinat au Népal

27 Septembre 2019

Nous avions rencontré Henri Séguy, il y a deux ans, avant son départ pour 2.000 km à vélo afin de rejoindre l’Autriche et faire connaître l’association Les enfants du toit monde à laquelle il adhère. Aujourd'hui, il a un nouveau projet comme cheval de bataille...


Les enfants du toit du monde est une association d’aide humanitaire au profit des enfants pauvres du Népal, en permettant notamment leur scolarisation. Depuis 2015, elle prend aussi en charge dix enfants dans un orphelinat situé dans le village de Pharping. Et désormais, l’association Les enfants du toit du monde voit plus loin et voudrait construire un nouvel orphelinat, plus grand, pour pouvoir accueillir non pas dix mais 30 enfants et répondre à leurs besoins.

« J’ai rencontré ces enfants », témoigne Henri Séguy, particulièrement touché par ce projet d’orphelinat. « J’ai besoin d’aller au bout et de porter ma pierre à l’édifice. » Désormais à la retraite, Henri Séguy a trouvé sa voie. « C’est une façon d’exister. J’ai besoin de ça. Après, pourquoi le Népal ? Je ne sais pas… C’est ce pays qui est venu à moi. C’est inexplicable. » Une évidence, pour laquelle Henri Séguy a décidé de se vouer corps et âme.

Un projet d’orphelinat  à 180.000 €

En effet, construire un orphelinat aux normes antisismiques au Népal a un coût. « L’association dispose déjà du terrain et de 50.000 €, ce qui va nous permettre de démarrer : de mettre en place les accès pour les engins de chantier, de construire les murs de soutènement, ainsi que les fondations du bâtiment principal pour les enfants. » Les travaux ont d’ailleurs déjà commencé au printemps, grâce à une entreprise de construction suédoise, avant la pause forcée de la période des moussons.

Au total, le coût du projet de construction est de 180.000 €. Reste donc à rassembler les 130.000 € restants et Henri Seguy, habitant de Saint-Just-près-Brioude, s’en est fait son cheval de bataille…

Une micro-entreprise pour la bonne cause

« Pour apporter ma pierre à l’édifice j’ai créé la micro-entreprise “Homme toutes mains”. Les Brivadois pourront ainsi faire appel à moi pour de petits travaux d’entretien, de bricolage, de petite maçonnerie, ou autre… 

Géraldine Garcia

Pratique : Henri Seguy, Homme toutes mains au 06.23.02.33.14.

(L'article est à retrouver dans son intégralité
dans notre édition du vendredi 27 septembre 2019)


Article publié le 27/09/2019 à 09:20
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
25/05/2020 14:58
Travaux sur l'A75 et perturbation de la circulation entre les diffuseurs n°18 Charbonnier-les-Mines et n°15 Le Broc

14/05/2020 10:07
Un 14e décès du Covid-19 dans un hôpital du Haute-Loire

12/05/2020 17:32
Le marché de Brioude entame son déconfinement le 16 mai

12/05/2020 17:23
Le département placé en vigilance jaune orage dès mercredi

12/05/2020 10:37
La distribution des masques a démarré aujourd'hui à Brioude

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2020 www.laruche.fr. Tous droits réservés.