La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Demandez le programme !
12 Novembre 2019
Brioude

7°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Saint-Ilpize : comment les habitants vont-ils traverser l'Allier pendant les travaux du pont suspendu ?

Saint-Ilpize : comment les habitants vont-ils traverser l'Allier pendant les travaux du pont suspendu ?

23 Octobre 2019
Plus d’une soixantaine d’habitants et usagers du pont était présente lors de la réunion publique qui était proposée vendredi 11 octobre.
Plus d’une soixantaine d’habitants et usagers du pont était présente lors de la réunion publique qui était proposée vendredi 11 octobre.

Qu’est ce qui va être fait pour que les habitants puissent traverser l’Allier à Saint-Ilpize durant les travaux du pont ?


Voilà une question essentielle à laquelle Peter Vigier, député de Haute-Loire et Michel Fimbel, du service route au Département, avaient décidé de répondre vendredi 11 octobre, lors d’une réunion publique destinée aux habitants de Saint-Ilpize et Villeneuve-d’Allier.

Un pont suspendu, daté de 1879 aujourd’hui en rénovation, et donc limité à 3,5 tonnes au lieu 16. Or, il devrait prochainement fermer pour une nouvelle phase de travaux plus importante.

En effet, au mois d’avril, lorsque le chantier a débuté et que les poutres latérales ont été remplacées, un état de corrosion très avancé des câbles de suspentes et des visseries du pont a été observé par les techniciens. Ces derniers ont donc envisagé le remplacement de tous ces éléments. Un chantier qui pourrait durer plusieurs années. Deux à quatre ans selon Michel Fimbel et coûter environ 2 M. d’€. « On ne sait pas encore les pièces que l’on va devoir changer. Ça dépendra des investigations à venir. Elles permettront de connaître la nature des désordres et d’évaluer la durée des travaux. »

Les techniciens du Département ont alors envisagé plusieurs solutions temporaires pour permettre aux usagers du pont de traverser l’Allier pendant toute la durée des travaux.

Les deux solutions les plus pertinentes ont ainsi été présentées vendredi. Une première, hors crue, autrement dit un véritable pont temporaire, mais qui coûterait excessivement cher (850.000 € plus les frais de location à 100.000 € par an) et une seconde dans la crue, à hauteur du gué actuel, en amont du camping de la Vialette, beaucoup moins chère (400.000 €)...

Géraldine Garcia

(L'article dans son intégralité à retrouver dans
notre édition du vendredi 11 octobre 2019)


Article publié le 23/10/2019 à 16:38
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
08/11/2019 15:52
Demandez le programme !

01/11/2019 11:07
Demandez le programme du week-end !

25/10/2019 11:08
Demandez le programme !

25/10/2019 09:52
Levée des mesures sécheresse dans le département de la Haute-Loire

18/10/2019 09:54
Demandez le programme !

 

 


Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.