La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Demandez le programme
20 Juin 2019
Brioude

22°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Saint-Beauzire : Pizzorno, c'est non !

Saint-Beauzire : Pizzorno, c'est non !

17 Juin 2013

Le commissaire enquêteur avait donné un avis négatif le 27 avril 2012. Le Conseil de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CODERST) réuni jeudi 23 mai, avait mis son veto à propose de la demande d'exploitation du groupe Pizzorno concernant un centre d'enfouissement des déchets sur la commune de Saint-Beauzire.


 Il ne manquait plus que l'avis du Préfet de Haute-Loire pour enterrer définitivement ce projet. Régis Castro, secrétaire général de la Préfecture, a signé vendredi 14 juin un arrêté refusant cette demande d'exploitation. Pour le député Jean-Pierre Vigier, qui a travaillé pour que ce projet ne voit jamais le jour, il s'agit là d'une deuxième victoire, deux semaines après l’annonce du retrait du projet de Cayres. « L’arrêté pris ce jour est une victoire, la victoire de celles et ceux qui se battent depuis des mois pour empêcher ce projet. Il faut ici féliciter le travail de l’ASEB, l’association de sauvegarde de l’environnement en Brivadois, des élus et des habitants du territoire. Désormais les déchets seront traités par l’incinérateur du Puy-de-Dôme. L’intérêt général du projet de Saint-Beauzire n’a donc plus lieu d’être ». Mais le projet Pizzorno est-il pour autant définitivement refermé ? Pas tout à fait aux dires de Jean-Philippe Dessaulx, représentant du groupe varois. Ce dernier envisageait en effet fin mai, que Pizzorno se réservait le droit de déposer un recours devant la justice en cas d'avis négatif. « Si il y a un refus de la part de la Préfecture, nous étudierons quelles sont les solutions envisageables pour faire entendre notre voix. Nous savons bien qu'il y a énormément de pression autour de ce dossier. Dans la gestion des ordures, nous sommes actuellement à la marge de la légalité. Les déchets du col de Fix n'ont pas exemple rien à faire à Clermont-Ferrand ». Comme l'a rappelé Jean-Pierre Vigier, « la bataille sera totalement gagnée lorsque la société de traitement des déchets quittera définitivement le département ». Avec cet arrêté refusant l'autorisation d'exploiter, il semblerait tout de même qu'il ne s'agisse que d'une question de temps.

(Lire la suite de l'article dans La Ruche
de vendredi 21 juin 2013)

 


Article publié le 17/06/2013 à 11:48
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
14/06/2019 12:38
Demandez le programme

14/06/2019 12:11
EXTRABIENnales : les œuvres des enfants exposées

11/06/2019 17:55
La passerelle qui relie la salle polyvalente au village est désormais ouverte.
Lempdes-sur-Allagnon : la passerelle rouverte après les travaux

07/06/2019 10:28
Demandez le programme du week-end !

31/05/2019 14:44
Demandez le programme du week-end

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.