La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Demandez le programme !
22 Janvier 2019
Brioude

0°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Quand la Taupe électrifiait le bassin

Quand la Taupe électrifiait le bassin

17 Août 2018

Explorer de vieilles usines désaffectées est en vogue. Entrer dans l’ancienne centrale thermique de Vézézoux, qui fournissait l’électricité pour l’ensemble des puits du bassin, dans le cadre de notre série sur la mine, s’apparente à un pèlerinage. Suivez-nous.


Une vieille horloge fixée au mur, à une dizaine de mètres de hauteur, affiche 9 h 45. Elle s’est arrêtée il y a longtemps. Dans la centrale thermique de Vézézoux, le temps a stoppé sa course un jour de 1979. À bout de souffle et sans charbon à brûler pour produire de l’électricité. Retour sur une histoire qui a failli se terminer, avant même de commencer.

La centrale a été érigée entre 1951 et 1952, en bord d’Allier, à quelques centaines de mètres du puits de La Taupe, afin d’utiliser son charbon pour fournir du courant. Pourtant, symbole d’un déclin déjà annoncé, ce dernier ferme la même année.

Dans les entrailles d’un bâtiment imposant, haut de 30 mètres, quatre générateurs permettaient une production d’électricité suffisante – 15.000 kW sur 20.000 volts – pour alimenter les puits du Parc (Frugères-les-Mines), des Graves (Auzat-La Combelle) et de Bayard (Brassac-les-Mines). « Cette énergie servait jusque dans les galeries », assure Michel Marion, ancien mineur et bénévole au musée de Brassac-les-Mines.

« Pour remonter l’eau située à 700 mètres  de profondeur »

« À Bayard, il fallait déjà nourrir trois pompes de 500 chevaux pour assécher les galeries et remonter l’eau située à 700 mètres de profondeur. Il en fallait, de la puissance. »

Les marteaux-piqueurs, les ventilateurs, les perforatrices, les compresseurs destinés à faire monter les cages auxiliaires, tout fonctionnait à l’électricité.

Aujourd’hui, il ne reste presque plus rien de cette énorme machinerie utilisée chaque jour, sans discontinuer, par une quarantaine d’hommes.

« Ils faisaient de l’électricité mais pour activer ces énormes portes, il fallait aussi tourner des manivelles… », constate le propriétaire privé du site, qui tient à rester anonyme. Lui a installé des moteurs pour activer des portes de 10 mètres de haut. Derrière l’une d’elles, des rails permettaient l’entrée de wagons directement dans le bâtiment.Juste au-dessus, deux ponts élévateurs, accrochés à la structure du toit, trônent comme seuls vestiges encore en fonctionnement.

Pneus et médicaments

« Le plus gros peut lever 20 tonnes et, celui du fond, 8 tonnes », précise le propriétaire. « Ils fonctionnent encore parfaitement », ajoute-t-il, démonstration à l’appui.

Ici, l’histoire s’est terminée quelques mois après celle des mines du bassin. « Sur la fin, des pneus et des médicaments périmés ont été brûlés pour pouvoir fonctionner », reconnaît Michel Marion.

L’histoire raconte que les femmes devaient faire attention au sens du vent avant d’étendre le linge et même nettoyer le fil de l’étendoir noirci par une fumée épaisse…

Nicolas Jacquet


Article publié le 17/08/2018 à 09:27
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : Nicolas Jacquet
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Centrale de vezezou.. - par DI-NITTO
Coucou bonjour...peut ont la visiter..???bonne journée
le 17 Août 2018 à 10:47
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
18/01/2019 11:24
Demandez le programme !

11/01/2019 15:38
@Philippe Bigard
Demandez le programme du week-end

09/01/2019 14:33
La vigilance jaune neige-verglas maintenue en Haute-Loire

04/01/2019 16:20
Demandez le programme !

21/12/2018 17:49
Demandez le programme du week-end !

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.