La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Demandez le programme du week-end !
20 Avril 2018
Brioude

13°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Pedro Alemany : "Je m'estime Brivadois de racines"

Pedro Alemany : "Je m'estime Brivadois de racines"

12 Janvier 2018
Pedro Alemany président d'honneur du Tir sportif brivadois, président de la Pêche compétition brivadoise et membre fondateur du Lions Club de Brioude.
Pedro Alemany président d'honneur du Tir sportif brivadois, président de la Pêche compétition brivadoise et membre fondateur du Lions Club de Brioude.

Figure du monde associatif et sportif brivadois, Pedro Alemany, aujourd’hui président d’honneur du club de Tir sportif, est tombé amoureux de Brioude, il y a près de 70 ans.


« J’ai fait ma vie en France, je dois tout à la France. » Né à Elche, Pedro Alemany a grandi à Pego, près d’Alicante en Espagne, jusqu’à l’âge de 16 ans. Lui, sa mère et ses quatre sœurs ont ensuite rejoint son père, prénommé Pedro lui aussi, en 1951 à Brioude. Une terre d’asile pour cette famille de réfugiés politiques. « Une fois en Haute-Loire, je n’ai pas remis les pieds en Espagne durant 20 ans », confie-t-il de son accent chaleureux. Pourtant, il avoue avoir été malheureux à son arrivée. « Je ne savais plus écrire. Je ne savais plus parler. » Plus que tout, Pedro Alemany désirait apprendre le français. « J’ai demandé des cours du soir au proviseur du collège Lafayette de l’époque, mais il a refusé car je ne savais pas écrire. J’ai donc tout appris tout seul. Je suis un autodidacte de la langue française. » Heureusement pour lui, les deux langues latines ont quelques similitudes. « Avec mes parents, à la maison, on parlait systématiquement le valencien. »

« J’aime Brioude, elle m’a tout donné »
 
Mais dans son cœur, Pedro Alemany s’estime « Brivadois de racines ». « Je suis un Brivadois parce que j’aime Brioude. Cette ville m’a tout donné. Avant d’y arriver, je n’avais rien. » Comme pour la remercier, il a d’ailleurs décidé de tout lui donner en retour…
D’abord par le travail. « J’ai beaucoup travaillé. Jusqu’à 70 heures par semaine ». Il trouve un emploi de maçon chez Missonier (le grand-père). Puis en 1965, vers l’âge de 30 ans, il crée sa propre entreprise de maçonnerie et carrelage. « Je me suis ensuite tourné vers le commerce de carrelage et de sanitaires. J’étais installé près du magasin Tinel actuel », sur l’avenue d’Auvergne, jusqu’à l’âge de la retraite.
« Mais j’ai toujours voulu aider les autres, leur rendre service. J’ai toujours aimé donner de ma personne. » C’est ainsi que Pedro Alemany s’investit corps et âme dans la vie associative brivadoise...
 
Géraldine Garcia
 
(Retrouvez la suite de cet article dans notre édition
du vendredi 12 janvier 2018)

Article publié le 12/01/2018 à 10:10
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Haute-Loire : il est certain d'avoir filmé le loup

 Est-ce un chien ? Est-ce un loup ? Pour l'instant le mystère reste entier même si pour l'auteur de cette vidéo, Jean-Pierre Chausse, cela ne fait aucun doute.



lire la suite

Fil info
 
20/04/2018 15:37
Demandez le programme du week-end !

13/04/2018 16:12
Demandez le programme du week-end !

08/04/2018 09:32
Monistrol-d'Allier : un incendie détruit quatre hectares de végétation

06/04/2018 15:13
Photo : Francis Campagnoni
Demandez le programme du week-end !

06/04/2018 10:57
Sainte-Florine : le différend entre mineurs se règle à coups de batte

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2018 www.laruche.fr. Tous droits réservés.