La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Arvant : deux blessés dans un accident
17 Décembre 2017
Brioude

2°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Neuf bonnes raisons d'acheter à Brioude

Neuf bonnes raisons d'acheter à Brioude

11 Octobre 2017
Neuf commerçants, neuf bonnes raisons de ne plus aller chercher loin ce que l'on a à portée de main.
Neuf commerçants, neuf bonnes raisons de ne plus aller chercher loin ce que l'on a à portée de main.

Le petit commerce, jadis jugé « has been », a pourtant bien des atouts qui le rendent irremplaçable. La preuve en neuf points.


Jadis jugé « has been », le commerce de proximité fait son retour sur le devant de la scène. Revue de ses points forts avec ceux qui en parlent le mieux : les commerçants.

Parce que l’humain, ça compte. « Quand on rentre dans un petit magasin, c’est qu’on a envie d’autre chose, d’une considération en tant que personne, de ne pas être qu’une carte bancaire », sourit Laurence Bouriol de la boutique de vêtements Insolite. Et là-dessus, les commerçants de Brioude, en sont convaincus, ils ont une longueur d’avance sur beaucoup d’enseignes impersonnelles. Leurs clients, ils les connaissent, les reconnaissent, s’adaptent à eux. Qui dit mieux ?
Le service, un atout irremplaçable. « Nous, on chouchoute nos clients, confirme le chausseur Jean-Daniel Chastel. S’il faut les livrer, on les livre. L’année dernière, j’ai même apporté une paire de chaussures à une cliente qui était hospitalisée ! »
Un savoir-faire irremplaçable. « Il y a chez les artisans une spécificité qu’on ne retrouve pas ailleurs », insistent Jacques et Sylvie Legrand. Et pour goûter aux produits de fabrication maison, issus de recettes originales et de décennies de savoir-faire, les clients viennent parfois de loin. Car ces produits uniques, artisanaux, sont à mille lieues de la standardisation proposée dans la grande distribution.
Parce que rien ne remplace le conseil personnalisé. Dans un petit commerce, le vendeur connaît sa clientèle sur le bout des doigts. Il peut lui offrir des conseils personnalisés. « Je guide les clients en fonction de leurs goûts, je leur fais découvrir des livres auxquelles ils n’avaient pas pensé », indique Jocelyne Allard, de la librairie Alinéa.
Aurore Faugère du magasin de lingerie Oze, elle, propose des « fitting lingerie », c’est-à-dire des conseils sur la forme ou le style de sous-vêtements adaptés à chacune. Un regard extérieur et professionnel que n’offrira jamais aucun site Internet…
 
Géraldine Sellès
 
(La suite à retrouver dans notre édition
du vendredi 6 octobre)

Article publié le 11/10/2017 à 08:40
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Haute-Loire : il est certain d'avoir filmé le loup

 Est-ce un chien ? Est-ce un loup ? Pour l'instant le mystère reste entier même si pour l'auteur de cette vidéo, Jean-Pierre Chausse, cela ne fait aucun doute.



lire la suite

Fil info
 
16/12/2017 09:34
Arvant : deux blessés dans un accident

15/12/2017 17:15
Demandez le programme du week-end

14/12/2017 17:21
Illustration © Jérémie FULLERINGER
Flashés à 158 et 151 km/h sur la RN 102

08/12/2017 15:48
La voiture finit dans la vitrine du garage

08/12/2017 15:04
Demandez le programme du week-end !

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2017 www.laruche.fr. Tous droits réservés.