La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Tout le programme du week-end !
19 Octobre 2017
Brioude

19°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Mireille Sergeant : l’ange gardien des animaux

Mireille Sergeant : l’ange gardien des animaux

03 Octobre 2017

Présidente de la SPA de Brioude et responsable de la fourrière de la communauté de communes Brioude Sud Auvergne, Mireille Sergeant a consacré toute sa vie à la protection animale. Rencontre.


Tout a commencé en 1983. « J’étais chez le vétérinaire et une personne s’est présentée pour me proposer d’intégrer l’association qu’elle venait tout juste de créer, Le cœur sur la patte. J’ai toujours été passionnée par les animaux donc j’ai accepté tout de suite. C’est comme ça que ça a démarré », se souvient Mireille Sergeant. Animée par un besoin irrépressible de secourir et protéger les plus faibles, Mireille Sergeant s’est lancée corps et âme dans la protection animale. Elle ne tardera d’ailleurs pas à rejoindre sa cousine, responsable d’une SPA dans le Nord, pour lui prêter main-forte. Ce n’est qu’à l’âge de la retraite, en 2010, que Mireille Sergeant a quitté sa région natale pour rejoindre sa sœur, installée dans le Brivadois. « C’est elle qui, connaissant ma passion, m’a conduite à la SPA de Brioude. Au départ, je venais juste pour aider, mais on m’a rapidement proposé la place de vice-présidente, en août 2011, puis celle de présidente en décembre 2012. »

Aujourd’hui, bien que retraitée, Mireille Sergeant n’a pas un moment pour elle. Pendue à ses deux téléphones, allumés 24 heures sur 24 « en cas d’urgence », elle consacre son quotidien au bien-être animal et ses tracas. « On m’appelle à toute heure. Ça peut être des gens qui désirent adopter ou obtenir simplement des renseignements, sur la stérilisation par exemple. Ça peut aussi être pour signaler des cas de maltraitance ou des animaux en danger. Comme cet été, quand nous avons été contactés pour deux chiens, piégés dans l’Allier à Cohade. » Une histoire qui s’est d’ailleurs bien terminée, puisque les deux ont été secourus avant de retrouver leur maître.
« D’autres fois, c’est directement la gendarmerie qui nous appelle pour solliciter notre aide lorsque des animaux sont concernés par des plaintes. Heureusement, dans ces cas extrêmes, nous pouvons compter sur le soutien de la Fondation 30 millions d’amis qui nous est fidèle. C’est elle qui nous aide quand il faut saisir la justice, prendre un avocat… »
 
« Il faut continuer le combat ! »
 
Pas un jour ne passe sans que Mireille Sergeant soit à son poste d’ange gardien : « Même le dimanche, pour sortir les chiens, les nourrir ou même restituer un chien à son propriétaire… »
La SPA est de plus en plus sollicitée. Indispensable sur un territoire, « l’association a beaucoup évolué depuis quelques années. On a de plus en plus de soutien, de bénévoles… On fait beaucoup de choses pour les animaux et les gens nous font confiance. Ils n’hésitent plus à nous appeler, alors on essaie d’être disponible, d’être présent. C’est un quotidien de longue haleine, mais tellement passionnant », confie la présidente, qui du haut de ses 68 ans, reste plus motivée que jamais. « Il faut continuer le combat ! », déclare-t-elle. Les campagnes de stérilisation des chats errants qui prolifèrent dans les campagnes, sont en cette saison de naissances, plus pertinentes que jamais. Dernièrement, cinq petits rescapés ont d’ailleurs dû élire domicile dans le bureau de la présidente, faute de place dans le reste du refuge. « Ça me fait si mal au cœur de voir tous ces petits arriver, avec ce même regard apeuré. Et quand je pense à tous ceux qui sont encore dehors, livrés à eux-mêmes, ou à la merci de gens qui s’adonnent à des méthodes d’élimination peu catholiques, c’est pire. Il faut à tout prix sensibiliser les maires des communes pour établir les conventions nécessaires et lancer de nouvelles campagnes. Il reste encore des villages à sensibiliser, mais on progresse, on avance, et ça motive toujours plus. » 
 
Prochainement. Mercredi 4 octobre, à l’occasion de la Saint-François d’assises, le père Chazot sera à la SPA de Brioude pour une bénédiction des animaux du refuge. Et le week-end des 7 et 8 octobre, la SPA de Brioude organise ses portes ouvertes; ainsi qu’un concert. L’occasion de rencontrer les bénévoles, découvrir la vie du refuge et pourquoi pas, de trouver un compagnon…

Article publié le 03/10/2017 à 14:30
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : L'Eveil
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Haute-Loire : il est certain d'avoir filmé le loup

 Est-ce un chien ? Est-ce un loup ? Pour l'instant le mystère reste entier même si pour l'auteur de cette vidéo, Jean-Pierre Chausse, cela ne fait aucun doute.



lire la suite

Fil info
 
13/10/2017 19:33
Tout le programme du week-end !

06/10/2017 15:14
Demandez le programme du week-end !

06/10/2017 15:03
Va y avoir du sport !

06/10/2017 14:54
Chamalières au menu de Brioude en Coupe de France

01/10/2017 16:05
Brioude : une coupure d'eau dans le quartier de la Bageasse dimanche matin

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2017 www.laruche.fr. Tous droits réservés.