http://www.bonyautomobiles.com/renault-occasions-arrivage-de-vehicules-recents-10-kms/
 
 
La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Un carambolage entre six véhicules sur la N102 à Arvant : de la tôle froissée
25 Septembre 2018
Brioude

4°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Michel Touret, artiste de l'instant

Michel Touret, artiste de l'instant

07 Novembre 2017

Installé depuis 2 ans et demi à Langeac, Michel Touret, artiste peintre de 76 ans, investit la Maison de Mandrin du 7 novembre au 3 décembre, avec ses portraits et abstractions colorées, un brin fauvistes…


 « On vit dans un monde fait de vibrations. Je peins ces énergies. Je peins le moment présent, que ce soit dans le figuratif ou dans l’abstraction. » Le tout dans les tonalités très chamarrées qui caractérisent ses œuvres.

Van Gogh, Gauguin, Picasso, Matisse… Autant de grands maîtres de la peinture contemporaine à qui Michel Touret fait écho dans ses toiles. Il l’avoue lui-même : l’impressionnisme ou encore le fauvisme le fascinent.

Une lecture de l’âme
 
À la Maison de Mandrin, du 7 novembre au 3 décembre, Michel Touret exposera une trentaine d’œuvres. Des portraits et des peintures abstraites à l’acrylique, plus rarement à l’huile, sur divers formats. Certains approchant deux mètres de haut.
« Mes portraits sont le fruit d’un échange invisible avec les modèles. Il est toujours question d’une histoire de vibrations et d’énergies. Je représente trois choses : le personnage, la personne dans son entier et sa présence », explique l’artiste. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Michel Touret a le sens de la nuance. Il fait la différence entre l’image de l’individu et ce qu’il dégage. Pour finalement jeter sur la toile, ce qu’il en perçoit. Ce qu’il ressent sur le moment. « J’essaye de révéler la présence humaine. La ressemblance physique est secondaire. Même si, le plus souvent, on reconnaît les traits des gens que je peins. Ce sont des femmes, des hommes ou des enfants que je côtoie, qui avaient envie de tenter l’expérience d’être portraiturés. Je n’ai jamais forcé personne ! »
Michel Touret travaille en effet avec « modèles vivants ». Les volontaires posent devant lui, laissant à l’artiste le choix des couleurs, des formes que leur visage lui inspire. À l’artiste ensuite, de recouvrir sa toile avec toute la spontanéité qui le caractérise.
Pour ses abstractions, le fonctionnement est le même. « Je m’ouvre à l’énergie du moment. Je représente ce qui me vient. »
Après 50 années passées le pinceau à la main, Michel Touret use de deux forces dont il a fait la base de son art : celle de l’instinct et celle de l’instant.
 
Exposition. À découvrir du 7 novembre au 3 décembre à la Maison de Mandrin. L’artiste sera présent les samedis 18, 25 novembre et 2 décembre

Article publié le 07/11/2017 à 09:59
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : L'Eveil
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
24/09/2018 18:41
Un carambolage entre six véhicules sur la N102 à Arvant : de la tôle froissée

21/09/2018 18:27
Des fumées s'échappent d'une fenêtre, un HLM de la route de Saint-Flour à Brioude évacué

21/09/2018 15:59
Demandez le programme du week-end !

14/09/2018 15:59
Demandez le programme du week-end !

12/09/2018 09:18
Collision sans gravité à Lempdes-sur-Allagnon

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2018 www.laruche.fr. Tous droits réservés.