La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Demandez le programme
20 Janvier 2020
Brioude

1°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Marc Vandenbrouck, le nouveau directeur de l'hôpital

Marc Vandenbrouck, le nouveau directeur de l'hôpital

11 Décembre 2019
Marc Vandenbrouck, devrait prendre ses fonctions dans le courant du mois de décembre.
Marc Vandenbrouck, devrait prendre ses fonctions dans le courant du mois de décembre.

Aux côtés de Nicolas Savale, directeur par intérim, Jean-Jacques Faucher, le président du Conseil de surveillance, a présenté, jeudi 28 novembre, le futur directeur de l’hôpital de Brioude : Marc Vandenbrouck.


Comme un cadeau de Noël avant l’heure pour le centre hospitalier brivadois. Marc Vandenbrouck arrive de Moulins (Allier), où il était directeur adjoint de l’hôpital de Moulins-Yzeure depuis neuf ans.

Jeudi 28 novembre, lors de l’inauguration du scanner, il découvrait Brioude et la Haute-Loire. « Je suis originaire du Pas-de-Calais, où j’étais déjà directeur adjoint d’un hôpital. » Voilà 25 ans qu’il occupe des postes de direction dans des hôpitaux. Une expérience qui, à Brioude, ne pourra que lui être utile.

Vous venez de découvrir l’hôpital de Brioude, qu’en pensez-vous ?

C’est un très bel établissement avec de beaux enjeux. Je l’ai remarqué ce soir à travers tous les discours. L’hôpital est entouré d’acteurs et d’élus particulièrement investis pour leur territoire. L’hôpital de Brioude est à la croisée des chemins entre Clermont-Ferrand, Issoire, Le Puy, Saint-Flour et même Aurillac… Dans le Brivadois, ce sont près de 50.000 habitants concernés. L’hôpital a une place importante. Il ne peut qu’exister ! D’où l’importance du scanner que nous inaugurons aujourd’hui (ndlr : jeudi 28 novembre).

Quels seront vos projets, vos axes de travail ?

Il est encore un peu tôt pour en parler, mais selon moi, en plus des finances, puisqu’il va falloir travailler sur l’équilibre financier pour pérenniser l’activité de l’hôpital, trois axes se détachent. D’abord, il va falloir faire en sorte que la démographie médicale augmente. Le nombre de médecins est, en effet, un peu en berne car il est difficile de recruter. Et pas seulement dans les milieux ruraux. Il faut donc attirer et fidéliser des pratiquants, qu’ils se sentent ici en sécurité et dans la possibilité de poursuivre leur formation. Qu’ils ne se sentent pas isolés. Ensuite, il est important de maintenir les partenariats avec d’autres centres hospitaliers comme ceux du Puy et Clermont-Ferrand. Mais aussi jouer de la proximité avec Saint-Flour et Issoire, car Brioude n’a pas d’obstétrique. Enfin troisième et dernier axe, la qualité de vie au travail. Un hôpital n’est riche que de ses collaborateurs au sens large : médecins, soignants, techniciens, logisticiens… Il faut un équilibre au niveau humain pour permettre un parcours de santé optimal aux patients.

Géraldine Garcia


Article publié le 11/12/2019 à 08:35
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
17/01/2020 11:10
Demandez le programme

12/01/2020 14:44
JAVAUGUES : cérémonie des voeux et mise à l’honneur

10/01/2020 12:39
Réforme des retraites : les jeunes sont dans la rues

10/01/2020 10:11
Demandez le programme !

03/01/2020 14:29
Demandez le programme !

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2020 www.laruche.fr. Tous droits réservés.