La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Demandez le programme du week-end !
15 Décembre 2018
Brioude

2°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Les petites douceurs de Sandrine

Les petites douceurs de Sandrine

01 Octobre 2018

Après avoir sillonné les marchés brivadois pendant près de deux ans, Sandrine Guarinos vient d’ouvrir sa toute première boutique en centre-ville.


Depuis quelques jours maintenant, lorsque les Brivadois passent à proximité de la basilique Saint-Julien aux alentours des onze heures du matin, ils sont attirés, tels des aimants, par une odeur enivrante, qui mettrait presque l’eau à la bouche. Mais de quoi peut-il bien s’agir ?

En fait, cette senteur provient de la toute nouvelle boutique qui s’est installée au 24 de la rue Savaron. Même si pour l’instant la devanture ne paye pas de mine, des petits trésors sucrés, confectionnés par Sandrine Guarinos, nougatière de métier, se cachent à l’intérieur.

L’unique nougatière  de la région brivadoise

Mais avant de se lancer dans cette aventure gourmande, Sandrine a exercé tout un tas de métiers. « J’ai arrêté l’école à 14 ans et j’ai travaillé en tant que serveuse dans le restaurant de mes parents. Puis, j’ai exercé dans un CAT (centre d’aide par le travail, N.D.L.R) avec des personnes handicapées. Ça a été une très belle expérience. J’ai également été employée chez Mc Do. Au final, toutes ces expériences m’ont beaucoup servi ».

Puis, un jour, en vacances dans le Sud, elle a découvert la Nougaterie Cévenole, située à Anduze. Le déclic. « À l’époque, je travaillais en usine et ça ne me plaisait pas forcément ». Ni une ni deux, Sandrine a donc décidé de sauter le pas, non sans quelques difficultés. « J’ai commencé à faire du nougat, à le faire goûter à ma famille et à mes amis mais il ne tenait pas. J’ai donc rappelé le nougatier du Sud et il a bien voulu me former ».

C’est ainsi qu’après deux jours de formation intensive, Sandrine a pu réaliser son rêve. Dans un premier temps, elle va sillonner les marchés de Brioude, Brassac-les-Mines, Paulhaguet et Massiac, à bord de son petit camion, pour se faire connaître du grand public. « En plus, j’adore le contact avec les gens », poursuit l’unique nougatière du Brivadois.

Maëva Bay

(Retrouvez l'article en intégralité dans notre édition du 28 septembre).


Article publié le 01/10/2018 à 14:54
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
14/12/2018 16:14
Demandez le programme du week-end !

10/12/2018 10:25
Brioude : les lycéens de Lafayette en grève

09/12/2018 19:24
Courte disparition d'une nonagénaire à Paulhaguet

30/11/2018 16:30
Demandez le programme !

25/11/2018 11:23
Gilets jaunes : la journée de dimanche s'annonce calme à Brioude

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2018 www.laruche.fr. Tous droits réservés.