La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Pollution aquatique à Sainte-Florine : plus de peur que de mal !
23 Janvier 2018
Brioude

7°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Les anges gardiens du réveillon

Les anges gardiens du réveillon

01 Janvier 2018

Ils étaient sur le pied de guerre en ce dimanche de réveillon. Une Saint-Sylvestre calme et appliquée pour ces anges gardiens, pompiers, gendarmes et urgentistes qui ont veillé sur la population.


C'est une tradition bien ancrée : chaque Saint-Sylvestre, en fin d'après-midi, le maire de Brioude et la sous-préfète vont à la rencontre des anges gardiens qui vont veiller sur les Brivadois pendant cette nuit si particulière. La tournée commence invariablement par la caserne des pompiers. L'équipe de garde, composée de 12 hommes et femmes et dirigée par l'adjudant-chef Samuel Teste, est prête à affronter cette nuit si particulière. "Nous sommes sûr de faire la dernière intervention de l'année ou la première de 2018", sourit un soldat du feu. "Feront-ils la 1.550e intervention de l'année ?", s'interroge le lieutenant Christophe Réant, adjoint au chef de centre, venu encourager l'équipe au moment de la prise de garde. Une équipe qui s'apprête à partager un petit repas de fête avant que chacun ne rentre chez soi. Leur soirée et leur nuit va être rythmée par le bip qu'ils portent à la ceinture, prêts à "décaler" si la sonnerie retentit.

Après avoir remercié les pompiers pour leur dévouement, Jean-Jacques Faucher et Véronique Martin-Saint-Léon se dirigent à quelques centaines de mètres de là, chez les gendarmes. L'équipe de cette nuit de Saint-Sylvestre est là : les hommes du Peloton de sécurité et d'intervention, ceux de la Brigade de recherche et les hommes et les femmes de la brigade, en tout 22 personnes seront sur le terrain. "Une partie en première partie de nuit, une autre en deuxième partie, puisque tous travaillent aussi demain, 1er janvier", explique le lieutenant Christophe Pujol, commandant de la communauté de brigades de Brioude.

Troisième et dernière visite aux urgences de l'hôpital. En ce début d'épidémie de grippe, l'équipe est sur les dents. Depuis deux jours en effet, plus aucun médecin libéral sur Brioude. L'afflux aux urgences est très net. Heureusement, le virus grippal semble moins virulent cette année, et touche une population plus jeune que l'hiver précédent, où l'hôpital de Brioude avait connu un mois et demi très tendu en raison du nombre d'hospitalisation de patients âgés, durement affectés par la grippe. Pour veiller sur les Brivadois, deux médecins urgentistes, dont un plus particulièrement dédié au Smur, le service mobile d'urgence et de réanimation, deux infirmiers.

Géraldine Sellès


Article publié le 01/01/2018 à 14:40
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Haute-Loire : il est certain d'avoir filmé le loup

 Est-ce un chien ? Est-ce un loup ? Pour l'instant le mystère reste entier même si pour l'auteur de cette vidéo, Jean-Pierre Chausse, cela ne fait aucun doute.



lire la suite

Fil info
 
22/01/2018 20:18
Pollution aquatique à Sainte-Florine : plus de peur que de mal !

21/01/2018 11:49
L’enquête après l’incendie d'Altriom à Polignac révèle des faits pour le moins troublants

21/01/2018 11:09
Les résultats des jeunes du SC Brivadois

19/01/2018 14:40
Demandez le programme !

18/01/2018 14:59
Brassac-les-Mines : Ils emportent le coffre-fort du collège

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2018 www.laruche.fr. Tous droits réservés.