La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Demandez le programme du week-end !
20 Avril 2018
Brioude

24°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Le facteur de Chavaniac à New-York

Le facteur de Chavaniac à New-York

07 Avril 2018

En 1957, un Américain amoureux de la France faisait basculer le destin d’Abel Charbonnier, facteur à Chavaniac-Lafayette.


De l’autre côté de l’océan Atlantique, le cœur d’un milliardaire américain bat très fort pour la France. Abraham Spanel, de son vrai nom Spanel Abraham Nathaniel, qui a pignon au 64e étage de l’Empire State Building à New York, ne cesse de témoigner, depuis son enfance, une affection à l’égard de notre pays.

Pierre Bellemare contacte Abel Charbonnier

Fils d’un tailleur et d’une blanchisseuse, il est né à en Russie en 1901. Il émigre en France, passe deux années à Paris avant de gagner les États-Unis avec ses parents. Mais la vie est difficile au pays de l’oncle Sam. Spanel, dès l’âge de 10 ans, livre des journaux puis, plus tard, passe ses nuits à travailler pour payer ses études. Il devient inventeur. Mais personne ne fait cas de ses inventions. Très ambitieux, il crée sa propre société pour exploiter ses brevets. Rapidement les affaires marchent. Et son ascension dans l’échelle sociale ne lui fait pas oublier les recommandations de sa mère sur son lit de mort : « Si jamais tu deviens riche, n’oublie jamais la France à laquelle nous devons tant. » En devenant grand francophile, Abraham Spanel va respecter les dernières volontés de sa mère.

Quand les États-Unis prennent parti contre la France, fidèle à ses engagements, le milliardaire s’autorise mille et une extravagances à l’encontre des gouvernants de son pays. Il écrit des articles dont il paye la publication au tarif publicitaire, non seulement dans les journaux américains mais exige leur reproduction dans les journaux français. Il fait même publier des placards à la gloire de Lafayette et de son rôle dans la création des États-Unis.

Si ses articles font débat dans son pays, la presse française commence à le comparer à Jeanne d’Arc.

Le 21 janvier 1957, Spanel a tellement fait parler de lui que Jacques Antoine, alors réalisateur d’émissions radiophoniques à Europe n°1, décide de raconter le fait Spanel dans la fameuse émission du moment Vous êtes formidable. La suite est un conte de fées. Jacques Antoine, entouré de Pierre Bellemare, est certain du succès de son émission. Il lui faut donc trouver un facteur typique qui ira à New York livrer à Spanel le courrier que les auditeurs seront appelés à adresser à ce grand francophile.

Le destin du facteur  va basculer…  

Pendant ce temps-là, à Chavaniac-Lafayette, le destin du facteur Abel Charbonnier est sur le point de basculer. Sa tournée des postes terminée, vers 14 heures, ne l’empêche pas de casser la croûte et de vaquer aux soins de la ferme familiale. Bon vivant, il est plein d’attention pour son épouse et n’a d’autre ambition que de livrer son courrier, traire ses vaches et faire bouillir la marmite.

De son côté, Jacques Antoine remue ciel et terre pour trouver un facteur représentatif. Et le sort tombe sur le facteur de Chavaniac. Quoi de plus naturel en cette année commémorative du 200e anniversaire de la naissance de Lafayette !

Après l’intervention fort émouvante du milliardaire à l’antenne, Pierre Bellemare lance un appel pour qu’on lui envoie des cartes postales de chaque ville et village de France. Bellemare contacte alors, en direct à l’antenne, notre facteur et lui demande d’emmener le courrier à New York. Le succès est inespéré : les lettres reçues à Europe n°1 dépassent le million !

Bien vite, Abel se retrouve à Paris où il est accueilli par une foule dès sa descente du train. Il fait l’objet de sollicitations et réceptions de tous genres. La politique, l’Académie s’en mêlent. La presse nationale, régionale et locale font leurs grands titres. Abel Charbonnier, s’il est en première page de Point de Vue - Images du Monde, a parfois bien du mal à suivre les événements. De Paris, le facteur prend l’avion, un « Super Constellation d’Air France », pour New York et, sacoche en bandoulière, il va livrer à cet ami de la France, le courrier de Chavaniac-Lafayette et celui des auditeurs d’Europe n°1.

Raymond Caremier

(Retrouvez toute l'aventure du facteur de Chavaniac dans notre rubrique Chroniques de la vie d'antan dans l'édition datée du vendred 6 avril)
 


Article publié le 07/04/2018 à 09:32
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : Photo DR
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Le facteur de Chavaniac Lafayette. - par Redon
Mon père était facteur entré dans les PTT en 1934, ma mère aussi entrée en 1940 et je ne les aurais pas vu se rendre aux Etats Unis comme le facteur de Chavagnac. En 1957 mon père aurait eu 50 ans. Merci à la Ruche de Brioude que je regarde tous les jours sur Internet (en Lozère) de nous égayer avec de si belles choses.
le 07 Avril 2018 à 10:21
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Haute-Loire : il est certain d'avoir filmé le loup

 Est-ce un chien ? Est-ce un loup ? Pour l'instant le mystère reste entier même si pour l'auteur de cette vidéo, Jean-Pierre Chausse, cela ne fait aucun doute.



lire la suite

Fil info
 
13/04/2018 16:12
Demandez le programme du week-end !

08/04/2018 09:32
Monistrol-d'Allier : un incendie détruit quatre hectares de végétation

06/04/2018 15:13
Photo : Francis Campagnoni
Demandez le programme du week-end !

06/04/2018 10:57
Sainte-Florine : le différend entre mineurs se règle à coups de batte

03/04/2018 15:44
Grève à l'Ehpad de Brassac-les-Mines

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2018 www.laruche.fr. Tous droits réservés.