La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Demandez le programme
20 Janvier 2020
Brioude

1°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > La mobilisation ne faiblit pas à Brioude. Au contraire.

La mobilisation ne faiblit pas à Brioude. Au contraire.

11 Janvier 2020

Ils étaient entre 250 et 300 à avoir répondu à l’appel intersyndical de mobilisation contre la réforme des retraites à Brioude, ce matin. Parmi eux des “habitués” que l’on croise dans les cortèges depuis le début du mouvement social le 5 décembre dernier, mais aussi de nouvelles têtes qui ont profité de l’occasion d’un rassemblement le samedi pour venir manifester en famille ou entre camarades.


En famille, c’est le cas d’Ingrid qui était place de Paris ce matin avec ses deux petites filles Philae et Thémis : « je vois que Blassac est venu en force. On est 140 habitants et j’en compte déjà 15 ici ! », souriait l’éducatrice de métier avant d’expliquer : « mon mari est enseignant à Saint-Flour et il est dans le mouvement depuis le début, moi c’est la première fois que je rejoins le cortège. Il faut dire que la dernière fois que je suis descendu dans la rue pour revendiquer quelque chose c’était quand on habitait en Egypte pendant la Révolution. Là, ils tiraient à balles réelles sur les manifestants, on descendait dans la rue avec la boule au ventre. Depuis cette dernière ne m’a jamais vraiment quittée… Mais aujourd’hui à Brioude c’était important de venir et encore plus avec mes filles. C’est de leur avenir dont on parle ! »

Juste à côté d’elle Bruno Sabatier délégué syndical FO au sein de l’entreprise de métallurgie et de fabrication d’enseignes Siel à Lempdes-sur-Allagnon : « Jeudi nous étions une quinzaine en grève sur le site de Lempdes-sur-Allagnon qui compte 80 salariés. C’est quand même pas mal ! Cela commence à bouger dans le privé ! Aujourd’hui nous sommes plusieurs à être venus manifester, et on a été rejoints par d’autres collègues qui n’ont pas fait grève. Vous savez c’est des personnes qui sont au Smic, un jour de grève ce n’est pas sans conséquence. C’est leur manière de marquer leur solidarité avec le mouvement en étant présent aujourd’hui ». Avant de poursuivre : « cette réforme c’est un scandale. J’ai commencé à bosser à 18 ans et je devrais continuer jusqu’a 64 ans avec leur âge pivot. Non seulement je bosserai deux ans de plus, mais ça me fera 46 ans de cotisation au lieu des 42 et demi prévus par la loi. C’est aberrant. Sans compter que je me vois mal travailler juqu’à cet âge-là. Aujourd’hui on peut porter en atelier jusqu’à 8 tonnes par jour, vous imaginez à 64 ans. Et puis leur critère de pénibilité, c’est une belle nébuleuse… Nous à Siel, on est soumis au bruit, aux charges lourdes, ou encore à la chaleur. Mais à chaque fois on n’entre pas dans leurs fameux pourcentages. Dont on ne sait rien sur leur mode de calcul, en passant… »
Les jeunes hier, les salariés du privé aujourd’hui, le cortège tend à s’étoffer. Du côté des syndicats on s’attend à une semaine prochaine décisive. Un appel à la mobilisation nationale ayant été lancé pour mardi 14, mercredi 15 et jeudi 16 janvier. 

Article publié le 11/01/2020 à 13:10
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : L'Eveil
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
17/01/2020 11:10
Demandez le programme

12/01/2020 14:44
JAVAUGUES : cérémonie des voeux et mise à l’honneur

10/01/2020 12:39
Réforme des retraites : les jeunes sont dans la rues

10/01/2020 10:11
Demandez le programme !

03/01/2020 14:29
Demandez le programme !

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2020 www.laruche.fr. Tous droits réservés.