La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Brassac-les-Mines : une voiture sur le toit, mais plus de peur que de mal
21 Mai 2019
Brioude

10°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > La Maison de Mandrin lève le rideau

La Maison de Mandrin lève le rideau

12 Mars 2019

La Maison de Mandrin s’apprête à reprendre du service et pour sa première exposition de l’année, elle accueille, Estelle Etève qui joue avec l’acrylique et le papier.


 « Je tisse des lignes verticales, horizontales, trace des traits noirs, des lignes blanches où ombres et lumières dansent, comme des corps entre ciel et terre. » Là est toute la démarche artistique d’Estelle Etève, Cantalienne depuis quatre ans et originaire de Poitiers, qui exposera une cinquantaine de ses œuvres à la Maison de Mandrin de Brioude du mardi 12 mars au samedi 6 avril.

Un art monochrome et épuré

Cette exposition se compose de deux parties. Une première avec des œuvres faites uniquement à partir d’assemblage et tressage de papier blanc à aquarelle. « J’ai une formation de tapisserie d’Aubusson, donc dans le textile. Et j’ai voulu sortir du métier à tisser pour aller vers le tressage de papier », explique l’artiste.
La seconde partie fera la part belle aux œuvres monochromes à l’acrylique, « des lignes verticales et horizontales à la peinture noire que je réalise avec tout ce qui me passe sous la main : des pinceaux, des bouts de bois, des peignes… Je travaille à l’aveugle, toujours au sol, jusqu’à la découverte de l’empreinte. » La verticalité comme une relation entre la terre et le ciel : « Je viens du monde de la danse que j’ai pratiqué pendant longtemps et la verticalité, le mouvement, font toujours partie de moi. »
 
« Des pinceaux, un peigne, des bouts de bois… tout ce qui me passe sous la main »
 
Un travail très épuré qui, à la Maison de Mandrin, sera accompagné d’un texte expliquant sa démarche créative. « J’aime bien le rapport aux mots. Ils ont leur importance. » Mais Estelle Etève n’est pas focalisée sur un seul art. « Je peux passer du coq à l’âne ! » C’est une touche à tout des arts plastiques qui travaille sur tous supports à travers diverses techniques. De la peinture en passant par le découpage et même la sculpture… « J’aime tout expérimenter. Mon travail est en perpétuel développement. Toujours dans la recherche. » « Mon travail, c’est plein de choses à la fois, mais il n’y a rien d’intellectuel à y chercher. Chacun peut se retrouver dans mes œuvres et y voir ce qu’il désire, que ce soit des arbres, une forêt ou des filaments d’ADN... Ce que mes œuvres évoquent est propre à chacun. »

Vernissage.  Rendez-vous à la Maison de Mandrin ce mardi 12 mars à 18 h 30 en présence de l’artiste. Estelle Etève tiendra également des permanences à la Maison de Mandrin tous les samedis de l’exposition de 10 heures à midi et de 14 heures à 18 heures.

 


Article publié le 12/03/2019 à 11:57
Auteur : Géraldine Garcia
Crédits photos : DR
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
21/05/2019 09:08
Brassac-les-Mines : une voiture sur le toit, mais plus de peur que de mal

17/05/2019 15:38
Demandez le programme !

10/05/2019 16:42
Demandez le programme du week-end

05/05/2019 19:03
Baptiste Pierron champion d'Europe de VTT de descente au Portugal

03/05/2019 15:07
@Frederic Lonjon
Demandez le programme du week-end !

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.