La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Du ski de fond et des raquettes à neige à Jax !
20 Février 2018
Brioude

3°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Jacky Brun : l’ange gardien des gymnases

Jacky Brun : l’ange gardien des gymnases

05 Février 2018

Comme un seigneur en son domaine, Jacky Brun connaît les moindres recoins du complexe sportif brivadois. De la salle polyvalente au gymnase, en passant par la Halle des sports ou le moindre de ses vestiaires, aucune pièce n’a de secret pour lui. Il est l’un des maîtres des lieux, l’un des six gardiens des clés (*). Mais Jacky Brun n’a rien d’un cerbère, bien au contraire…


C’est en 2000 qu’il prend ses fonctions de gardien au complexe sportif. « À l’époque, c’était encore les anciennes structures. J’y ai passé une dizaine d’années et sept à tenir la caisse de la piscine municipale. » Facile pour Jacky Brun, titulaire d’un CAP comptabilité. « Je suis bien copain avec les chiffres, plus qu’avec les lettres d’ailleurs », plaisante-t-il.

 
Jacky Brun n’a pas pris le temps de faire de très longues études. Après l’école et ses années collèges à Langeac, où il est né, il part pour le Puy-en-Velay. « Je suis entré en première G, la première année d’étude de comptabilité. Et j’ai fini par décrocher mon CAP. Ce qui est déjà bien ! » Et en 1982, à presque 25 ans, il s’installe à Brioude où on lui proposait son premier poste comme standardiste à la caserne des pompiers. Il y restera 18 ans, avant d’être missionné à la surveillance des services sportifs brivadois.

Patience et bienveillance
 
À 60 ans, il ne reste que deux ans de service à Jacky Brun avant de rendre les clés des gymnases pour une retraite bien méritée. Mais certains aspects de son travail vont lui manquer. « C’est sûr, on doit rester tard le soir, veiller à ce que les clubs respectent leurs horaires d’entraînement, entretenir les lieux, faire un brin de ménage… » Ainsi, Jacky Brun termine souvent entre 22 et 23 heures. « Les horaires ne sont pas faciles à gérer, mais je m’y suis bien fait. » Un petit inconvénient comparé à ce que sa profession lui apporte. « L’accueil des clubs et des associations, c’est ce que je préfère. Je parle un peu avec les responsables. Je prends le temps de discuter. Si on accueille bien les gens, ils nous le rendent ensuite, ne serait-ce qu’en respectant les lieux. » C’est là l’atout de Jacky Brun. Sa gentillesse et sa patience… « Bien sûr, il arrive que certains clubs aient un peu de retard avant de rendre les salles. Au lieu de terminer à 22 heures, c’est parfois 22 h 05 ou 22 h 10. Et puis ? C’est quoi 10 minutes ? » Se plaindre n’est pas dans sa nature. Quoi qu’il arrive, Jacky fait son possible.
Une bienveillance à toute épreuve qui ne laisse d’ailleurs personne indifférent. Les clubs et associations l’apprécient. « Je m’entends bien avec tout le monde, confirme-t-il. Je n’ai pas à me plaindre. Je préfère être ici jusque tard, plutôt que d’être dehors à la pierre et la pioche. Surtout par ce temps », lance-t-il en regardant la pluie tomber par la fenêtre.
 
« Si on accueille bien les gens, ils nous le rendent ensuite »
 
L’autre plaisir de Jacky Brun, c’est d’être aux premières loges pour de nombreux matches. « Depuis que je suis ici, j’ai appris à apprécier le basket et le handball. » Depuis la grande baie vitrée de son bureau à la Halle des sports, il n’en perd pas une miette. Mais pas question d’y jouer ! Ses sports à lui, c’est la marche, jamais sans son chien, et la pétanque. Il est d’ailleurs licencié au club de Brioude. Des loisirs que Jacky Brun essaie de combiner au mieux avec ses durs horaires de sentinelle.
 
(*) Six personnes travaillent comme gardiens au complexe sportif, en plus de Jacky Brun. Quatre titulaires au gymnase et à la salle polyvalente et trois à la Halle des sports.

Article publié le 05/02/2018 à 10:30
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : L'Eveil
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Haute-Loire : il est certain d'avoir filmé le loup

 Est-ce un chien ? Est-ce un loup ? Pour l'instant le mystère reste entier même si pour l'auteur de cette vidéo, Jean-Pierre Chausse, cela ne fait aucun doute.



lire la suite

Fil info
 
17/02/2018 11:54
Du ski de fond et des raquettes à neige à Jax !

16/02/2018 17:16
Demandez le programme !

16/02/2018 17:10
Le SCB soigne ses partenaires

09/02/2018 16:31
Demandez le programme !

08/02/2018 10:26
Football : matches de district reportés

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2018 www.laruche.fr. Tous droits réservés.