La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Programme des Journées du patrimoine
22 Septembre 2019
Brioude

14°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Gérard Seloude : des mains au savoir-faire unique

Gérard Seloude : des mains au savoir-faire unique

27 Août 2019

Fraichement retraité, Gérard Seloude, menuisier aux doigts d’or, revient sur 45 ans de carrière, dont 15 dans les Monuments historiques.

 

Au départ, Gérard Seloude rêvait de faire du dessin technique dans le bâtiment. Faute de place, il a atterri en BEP maçonnerie. Et a finalement tout laissé tomber pour devenir apprenti menuisier chez son père à Auriac-l’Église. Un village que Gérard n’a d’ailleurs jamais quitté. Son métier non plus, il ne l’a jamais abandonné, malgré les moments difficiles… Il avait 17 ans quand il a commencé à travailler le bois au côté de son père, Marcel Seloude. « Je ne sais pas si je referai le même choix aujourd’hui. L’artisanat, c’est un milieu compliqué pour trouver du travail et en vivre. C’est une carrière parfois difficile… »

La philosophie du travail bien fait
 
Si au départ la menuiserie n’était donc pas une vocation, avec les années, Gérard Seloude est tombé amoureux du bois. Et surtout du travail bien fait. « Le bois, c’est une matière chaude, une matière qui permet de s’exprimer, de créer. Il permet de ressortir des veinages, des patines… Le bois, c’est tellement beau… »
À la retraite depuis le début du mois d’août, il continue d’ailleurs la fabrication de meubles « juste pour le plaisir ». « Toute ma vie, j’ai travaillé pour les autres, alors maintenant, je travaille un peu plus pour moi et ma famille. Mais pas à temps complet. » Alors il lui faut quelques années, parfois trois ou quatre, pour réaliser une commode du style XVIIIe. Mais qu’importe… « L’important, c’est que le travail soit bien fait. La perfection n’existe pas. Mais je tiens toujours à faire de mon mieux. Quand vous passez votre doigt sur l’arête d’un détail sculpté et que tout est lisse, sans accro, c’est qu’elle est bien réalisée », explique-t-il en présentant son dernier pied de commode finement sculpté.
 
Une carrière dans les Monuments historiques
 
Une philosophie qui lui a valu de se faire remarquer par les Monuments historiques… « Après avoir repris l’affaire de mon père en 1983, ça a été très difficile, alors j’ai décidé de travailler pour les autres de 1990 à 2003. Je ne regrette pas, ça a été très formateur. Puis, j’ai redémarré à mon compte » et c’est là que sa carrière a pris le virage des Monuments historiques.
Gérard Seloude a ainsi travaillé pour l’église d’Autrac, « j’ai fabriqué un autel et restauré un deuxième » ; pour l’abbaye de Fontmorigny (Cher), « j’ai fabriqué les portes monumentales de la salle capitulaire » ; la cathédrale de Saint-Flour « pour en restaurer également les grandes portes » ; les trois portes monumentales de la basilique d’Orcival et pour les châteaux d’Hauterives à Issoire et de Villeneuve-Lembron ; ou encore pour La Poste de Salers, un bâtiment du XVIe siècle dont il a fallu reprendre une porte et toutes les fenêtres et volets intérieurs…
Des chantiers historiques, assez prestigieux, qui nécessitent un savoir-faire particulier et des connaissances historiques. « J’aime l’histoire et en temps que menuisier, j’étudie les styles des différentes époques depuis longtemps. » Pour lui, c’est une fierté d’avoir contribué à la conservation et à la restauration de ces monuments qui font partie de l’histoire. « Cette carrière dans les Monuments historiques pendant près de 15 ans, m’a beaucoup apporté. Dans le travail, mais surtout humainement. On rencontre des gens brillants… » Des historiens, architectes, archéologues… qui ont su passionner Gérard Seloude autant que lui, intarissable, a dû les passionner grâce à son savoir-faire d’artisan appliqué et passionné.
 
Géraldine Garcia
 
Pour en découvrir plus sur le travail de Gérard Seloude, il est possible de visiter sa page Facebook : Menuiserie - Ébénisterie Seloude Gérard. Tous ses travaux (ou presque) et chantiers historiques y sont contés et illustrés.

Article publié le 27/08/2019 à 10:02
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : L'Eveil
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
20/09/2019 10:41
Programme des Journées du patrimoine

20/09/2019 10:19
Demandez le programme !

13/09/2019 14:58
Demandez le programme du week-end !

06/09/2019 15:25
Demandez le programme du week-end !

30/08/2019 14:43
Demandez le programme !

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.