La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Haute-Loire : Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour plusieurs communes
05 Décembre 2019
Brioude

5°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Espalem : "Ça aurait pu être ma fille"

Espalem : "Ça aurait pu être ma fille"

29 Novembre 2019
Maël 5 ans et Anna 3 ans, auprès de leurs chèvres à Espalem.
Maël 5 ans et Anna 3 ans, auprès de leurs chèvres à Espalem.

Lundi soir, un chien est entré dans le jardin de Béatrice et Gaëtan Arnaud pour attaquer violemment leurs deux chèvres, en plein centre d’Espalem.


 « J’ai deux enfants en bas âge. Je ne peux m’empêcher de penser que ce sont eux qui auraient pu être dans le jardin ce jour-là. » Béatrice et Gaëtan Arnaud ne vivent pas dans une campagne reculée, mais au cœur du bourg d’Espalem, à deux pas de l’école. Ce qui n’a pas empêché un chien d’entrer dans leur jardin pour s’en prendre violemment à leurs deux chèvres. La première a réussi à se réfugier dans son étable, près de la maison, mais la seconde a subi l’assaut du canidé de plein fouet. C’est un voisin qui est intervenu, bâton en main pour la sauver. Juste à temps. « Il y avait des touffes de poils partout, elle était lacérée. On pensait qu’elle n’allait pas passer la nuit, se souvient Béatrice Arnaud profondément choquée. Comment aurait réagi le chien, si ça avait été ma fille de trois ans ? Je n’arrête pas d’y penser… Ou si elle avait été dans le jardin au même moment, en compagnie des chèvres ? » Nul ne sait. Mais pour le couple installé à Espalem depuis deux ans, c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. « On en a ras-le-bol ! Ce n’est pas la première fois qu’il y a des problèmes d’attaques de chiens errants dans le village. Les gens s’énervent sur le moment, puis finalement, comme tout le monde se connaît et connaît même les propriétaires des fameux chiens, les gens ferment les yeux et le village cautionne. » Jusqu’au jour, où il y aura un drame…

Géraldine Garcia

(L'article est à retrouver dans son intégralité dans
notre édition du vendredi 29 novembre 2019)


Article publié le 29/11/2019 à 09:27
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
30/11/2019 14:24
Haute-Loire : Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour plusieurs communes

29/11/2019 14:55
Demandez le programme !

24/11/2019 10:04
Crue de l'Allier : le point sur la situation

23/11/2019 16:31
Vigilance inondations : le point sur la situation

23/11/2019 13:28
Rugby, foot : les matches du week-end annulés

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.