La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Demandez le programme !
21 Août 2019
Brioude

20°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > En soutien à un collègue mis à pied, plus d'une quarantaine de cadres, agents de maîtrise et salariés de Richesmonts ont débrayé

En soutien à un collègue mis à pied, plus d'une quarantaine de cadres, agents de maîtrise et salariés de Richesmonts ont débrayé

17 Janvier 2019

Ce jeudi 17 janvier au matin, entre quarante et cinquante cadres, agents de maîtrise et salariés de la Compagnie des fromages et RichesMonts ont débrayé durant deux heures. La raison : "en soutien au responsable d'exploitation du site" qui fait l'objet d'une "procédure de licenciement avec une mise à pied à titre conservatoire".


Incompréhension. Le mot était sur toutes les lèvres ce jeudi matin, devant le portail de la compagnie des Fromages et RichesMonts de Brioude. Des membres de l'encadrement ainsi que des salariés du site avaient décidé de débrayer, durant deux heures, pour témoigner leur soutien à un salarié, responsable d'exploitation. "On a appris mardi que la direction de la Compagnie des Fromages et RichesMonts avait décidé d'engager une procédure de licenciement avec une mise à pied à titre conservatoire à l'encontre d'un responsable. On ne comprend pas cette décision. L'entreprise, c'est vraiment une partie de lui", expliquent-ils tout en précisant : "On fait en sorte que l'usine continue de tourner, qu'il n'y ait pas d'arrêt de production."

Ces derniers se disent "choqués par cette procédure qui va à l'encontre des valeurs que prônent l'entreprise et les actionnaires. Cette procédure, ce n'est pas anodin [...] Il y a un décalage entre la direction et le reste de l'entreprise." Tous s'avouent "inquiets, sur le plan humain. On se demande qui sera le prochain..."

"Je pense avoir toujours fait mon travail correctement"

Contacté, le salarié concerné se dit aussi "surpris par l'annonce de mardi. Je suis sur site depuis 30 ans, la marque se développe, on a du travail [...] Je pense avoir toujours fait mon travail correctement." Le responsable d'exploitation mis à pied ajoute ne pas connaître les raisons de cette procédure. "Je trouve ça écoeurant", poursuit celui qui "remercie ceux qui le soutiennent. Cela correspond à l'esprit RichesMonts."

Convoqué à la fin du mois, le responsable sera fixé sur son sort. Contacté, la direction n'a pas souhaité faire de commentaire. "C'est la vie interne de l'entreprise", explique Jean-Michel Page, directeur du site.

Jérémy Truant


Article publié le 17/01/2019 à 14:55
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : L'Eveil
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
16/08/2019 15:35
Demandez le programme !

09/08/2019 15:10
Demandez le programme du week-end !

09/08/2019 10:18
La Haute-Loire en vigilance orange orages

02/08/2019 16:56
Demandez le programme !

30/07/2019 19:33
Bournoncle-Saint-Pierre : un incendie se déclare au bord de la RN 102, au lieu-dit Les Combes

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.