La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Jean-Jacques Bourdin arrêté pour excès de vitesse sur l'A 75 à Saint-Flour
31 Mai 2020
Brioude

23°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Durant le confinement, maires sortants et maires élus le 15 mars ont dû cohabiter

Durant le confinement, maires sortants et maires élus le 15 mars ont dû cohabiter

14 Mai 2020
« Nous n’avons eu aucun problème. Avec le confinement, on a continué à travailler ensemble », confie Nicole Chassin (à gauche), maire de Sainte-Florine, à propos de Raymond Fouret (à droite), élu le 15 mars à sa succession.
« Nous n’avons eu aucun problème. Avec le confinement, on a continué à travailler ensemble », confie Nicole Chassin (à gauche), maire de Sainte-Florine, à propos de Raymond Fouret (à droite), élu le 15 mars à sa succession.

En Haute-Loire, 216 communes ont élu un maire dès le premier tour des élections municipales le 15 mars. C’est le cas de Brioude, Sainte-Florine, ou encore Vieille-Brioude.


« Ça a été très particulier dans ma tête. Je devais quitter mes fonctions, mais finalement je suis resté maire et j’ai dû faire face à une situation aussi inédite qu’inattendue. » Un sentiment décrit par Jean-Jacques Faucher, maire de Brioude, mais partagé par tous les maires sortants, qui ont dû rester à la tête de leur commune et faire face à la crise sanitaire. Mais pour 216 municipalités altiligériennes, un maire avait été élu dès le premier tour de scrutin. Alors comment s’est passée cette cohabitation entre maire fraîchement élu et maire sortant ? Jean-Jacques Faucher, lui, avoue avoir beaucoup échangé avec Jean-Luc Vachelard. « Nous sommes en relation de confiance depuis toujours. Je l’appelle tous les jours, même pour des détails. Durant le confinement, les décisions ont toujours été prises conjointement. » Et c’est toujours le cas aujourd’hui.

Même topo à Sainte-Florine, où le maire élu le 15 mars n’est autre que Raymond Fouret, le premier adjoint de Nicole Chassin, la maire sortante. « Nous n’avons eu aucun problème. Avec le confinement, on a continué à travailler ensemble comme on le fait depuis toujours. Nous nous faisons mutuellement confiance. »

« Je l’appelle plusieurs fois par jour,
même pour des détails »

Tout s’est donc déroulé naturellement à Sainte-Florine, à un détail près… « Nous n’avions pas voté les budgets 2020. Je trouvais ça normal que ce soit le nouveau conseil municipal qui s’en occupe. Résultat, nous sommes un peu coincés pour les investissements et les dépenses. »

Géraldine Garcia

(L'article est à retrouver dans son intégralité
dans notre édition du vendredi 15 mai 2020)


Article publié le 14/05/2020 à 13:45
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
29/05/2020 16:00
Jean-Jacques Bourdin arrêté pour excès de vitesse sur l'A 75 à Saint-Flour

25/05/2020 14:58
Travaux sur l'A75 et perturbation de la circulation entre les diffuseurs n°18 Charbonnier-les-Mines et n°15 Le Broc

14/05/2020 10:07
Un 14e décès du Covid-19 dans un hôpital du Haute-Loire

12/05/2020 17:32
Le marché de Brioude entame son déconfinement le 16 mai

12/05/2020 17:23
Le département placé en vigilance jaune orage dès mercredi

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2020 www.laruche.fr. Tous droits réservés.