La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
La Haute-Loire mise en vigilance orange orages cet après-midi et ce soir.
06 Juillet 2020
Brioude

13°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > De Calais à Saint-Beauzire

De Calais à Saint-Beauzire

05 Novembre 2015

 Une quarantaine de migrants en provenance de la Jungle de Calais vont être accueillis très prochainement au centre Léo-Lagrange de Saint-Beauzire.


L’organisation n’aura pas traîné : les services préfectoraux ont averti mardi dernier la municipalité de Saint-Beauzire de l’arrivée prochaine de 40 à 50 migrants au centre Léo-Lagrange. Un bus transportant une quarantaine de migrants - tous des hommes - originaires du Soudan, de Somalie et d’Érythrée, pourrait arriver dès vendredi soir à Saint-Beauzire.

Au centre Léo-Lagrange, tout est prêt pour les accueillir. À leur arrivée, les réfugiés seront pris en charge par un service médical. Ils bénéficieront pendant leur séjour d’un accompagnement au cas par cas. Les services préfectoraux et l’Office français de l’immigration et de l’intégration les aideront à déposer leur demande d’asile, tandis que l’association Entraide Pierre-Valdo leur apportera un soutien au quotidien.
Il s’agit bien d’un accueil temporaire d’urgence, précisent les services de la préfecture de Haute-Loire. Qui n’impactera pas les activités touristiques du centre Léo-Lagrange. Des solutions plus pérennes seront trouvées pour les migrants, au plus tard en avril. En fonction du statut de chacun, ils seront orientés vers un CADA (Centre d’aide aux demandeurs d’asile), une structure d’insertion ou… à la frontière pour ceux qui ne satisfont pas aux critères pour obtenir le statut de demandeurs d’asile.
La commune de Saint-Beauzire, si elle ne participe pas directement à l’accueil, y est plus que favorable. « Nous sommes en alerte sur ce dossier depuis début septembre », indique Serge-Pierre Mondani, le maire de Saint-Beauzire. Au départ candidate à l’accueil de familles fuyant la guerre en Syrie, la municipalité ne voit aucun inconvénient à recevoir ces migrants. « Le 14 octobre, nous avons informé le conseil de l’arrivée de migrants, et il a donné un avis favorable », se félicite l’édile, fier que sa commune s’inscrive dans cette « politique de solidarité nationale ».

Article publié le 05/11/2015 à 16:49
Auteur : Géraldine Sellès
Crédits photos : Dominique Parat
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
01/07/2020 10:21
La Haute-Loire mise en vigilance orange orages cet après-midi et ce soir.

25/06/2020 18:06
La Haute-Loire en vigilance jaune orage dès demain, vendredi

25/06/2020 15:39
Crédit : Pomme Labrousse
Attention, circulation perturbée à hauteur de Bournoncle-Saint-Pierre dès le 29 juin

18/06/2020 14:04
Photo : Jeremie Fulleringer
Auzat et La Combelle : les fêtes patronales auront finalement bien lieu

12/06/2020 15:26
Incendie impressionnant à Brassac-les-Mines

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2020 www.laruche.fr. Tous droits réservés.