La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Demandez le programme !
22 Janvier 2019
Brioude

0°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Conseil municipal de Brioude : Prabouzou II, le retour

Conseil municipal de Brioude :

Prabouzou II, le retour
23 Décembre 2009
Les élus de l'opposition
Les élus de l'opposition

Les élus du conseil municipal se sont réunis lundi soir. A l’ordre du jour de cette dernière séance en 2009, les travaux, la mutualisation des services, les finances, l’urbanisme et l’environnement. A ce propos, le projet d’aménagement d’un lotissement dans le secteur de Prabouzou, nommé pour l’heure «Prabouzou 2» n’a pas manqué de faire réagir les membres de l’opposition emmenés par Jean-Noël Lhéritier.


Avant même que ne débute la séance proprement dite, les élus de l’opposition ont fait entendre leurs voix : «nous regrettons que notre vœu d’un débat sur la taxe professionnelle et la réforme des collectivités territoriales ne soit pas accepté, mais il y aura d’autres conseils municipaux» a critiqué Jean-Noël Lhéritier, lundi soir lors du conseil municipal à l’Hôtel de Ville. D’un même élan, Alexis Juillard s’est fendu d’un commentaire sur la commission chargée des droits d’expression de l’opposition : «vous nous avez menti, avec deux de vos conseillers, lorsque vous nous avez dit que la commission chargée des droits d’expression de l’opposition avait été composée et approuvée en conseil municipal» a-t-il déclaré s’adressant à Jean-Jacques Faucher. Ce dernier a rétorqué qu’il pensait que Jean-Noël Lhéritier avait été désigné comme le représentant au sein de la dite commission. Les élus de la majorité ont pris acte de cette remarque et la modification a été acceptée.


Eau et assainissement : les tarifs

En règle générale, les tarifs publics pour 2010 ont augmenté. Certains sont toutefois restés identiques à l’année 2009. Sauf pour la piscine municipale, qui a vu le prix de la carte d’abonnement accuser une baisse sensible suivant le nombre d’entrées choisies. Sur un point précis, les réflexions ont fusé dans les rangs de l’opposition. Il s’agissait de la redevance sur l’eau. Dorénavant, deux tranches (de 0 à 6.000 m3 et au delà de 6.000 m3) au lieu des quatre précédemment permettront de tarifer au prix de 0,70 euro HT le m3, la consommation des ménages, des entreprises... Jean-Noël Lhéritier : «je remarque que, en raison de la crise, il n’y a pas de stabilisation des tarifs de l’eau depuis deux ans, c’est dommage, c’est mal venu.» Marie-Christine Degui, adjoint à l’environnement a répondu : «la mise aux normes européennes pour l’eau et l’assainissement nous oblige à rénover la station d’épuration.»


Prabouzou 2

Maurice Roche, adjoint aux travaux et à l’urbanisme, a présenté le projet «Prabouzou 2» pour l’aménagement d’un second lotissement situé au sud-ouest de la cité. Sur 2,5 hectares, jouxtant la rue Charles-Péguy, pourrait s’étendre d’ici à fin 2010 une vingtaine d’habitations. Les études préliminaires ont porté sur les travaux comprenant les réseaux et l’aménagement des rues de Champcheny, Charles-Péguy et Georges-Pompidou, pour un montant hors taxes de 779.526 euros. Une réflexion a conduit les élus de la majorité à penser autrement l’urbanisme global de la zone (soit 16 hectares au total). Ainsi, des orientations en terme de développement durable, gestion économe des sols, des eaux pluviales, des parties réservées à de l’habitat et celles réservées à du petit collectif.
A l’évidence, les explications de Maurice Roche n’ont pas d’emblée convaincu Jean-Noël Lhéritier : «c’est le dernier espace non urbanisé de Brioude, à l’image de Prabouzou 1, il y aura une semi de lotissements ! Il y a là un sujet qui aurait mérité un échange, un débat, j’ai le sentiment que nous sommes en train de devenir une ville à l’aménagement classique.» Et l’adjoint à l’environnement, Marie-Christine Degui de remarquer : «Prabouzou 2 sera totalement différent, cela pourrait être un éco-quartier.» Le maire de la cité Saint-Julien a d’ailleurs précisé que les demandes de fonciers, ces trois derniers  mois, étaient à la hausse. En 2010, des séances publiques pourraient concerner ce type de sujets, les élus de l’opposition ayant demandé de participer à ces réunions de réflexions.


Article publié le 23/12/2009 à 10:49
Auteur : Jean-Baptiste DUTEURTRE
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
18/01/2019 11:24
Demandez le programme !

11/01/2019 15:38
@Philippe Bigard
Demandez le programme du week-end

09/01/2019 14:33
La vigilance jaune neige-verglas maintenue en Haute-Loire

04/01/2019 16:20
Demandez le programme !

21/12/2018 17:49
Demandez le programme du week-end !

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.