La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Demandez le programme !
15 Décembre 2019
Brioude

9°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Comité de vigilance : "Il faut rester exigeants"

Comité de vigilance : "Il faut rester exigeants"

01 Décembre 2019
Le scanner a été inauguré jeudi dernier.
Le scanner a été inauguré jeudi dernier.

Les Brivadois ont gagné une bataille mais pas la guerre. L’arrivée du scanner à l’hôpital est une bonne nouvelle, mais le combat pour la santé continue.


« Les seuls combats perdus d’avance sont ceux que l’on ne mène pas ». Le Comité de vigilance de l’hôpital pourrait faire sien cet adage. Car si ses membres se félicitent aujourd’hui de l’arrivée du scanner, bien d’autres combats restent encore à mener pour améliorer la qualité des soins et satisfaire les besoins de la population du bassin de santé. Parmi les plus urgents : le développement du service de chirurgie à l’hôpital, le manque de spécialistes ou encore la création d’un centre de santé.

« Il est très important que les Brivadois restent exigeants et ambitieux, martèle Serge Lonjon. Ils ne doivent pas sombrer dans le fatalisme. Ils ne doivent pas hésiter à nous questionner, à nous faire remonter leurs demandes… Mais surtout, ils doivent parler de la santé aux élus à chaque fois qu’ils en croisent un. C’est important ! La population doit s’impliquer pour défendre la santé publique. »

« Être force de proposition »

Il faut dire que les sources d’inquiétudes ne manquent pas à Brioude. Alors que le projet de centre de santé semble au point mort depuis un an, l’avenir de l’hôpital et de ses activités paraît bien incertain. « Malheureusement, encore beaucoup de gens ignorent tout ce qui est proposé à l’hôpital de Brioude, comme la radiologie par exemple ou les consultations dans certaines spécialités, note le président du Comité François Boudet. Nous manquons de spécialistes dans certains domaines, le service de chirurgie est fragilisé alors qu’il mériterait pourtant d’être développé, les finances sont suivies de très près, la question du GHT n’est pas tranchée… Bref, nous devons continuer d’être force de proposition et d’agir avec le soutien des Brivadois… »

Mathilde Fontès

(L'article dans son intégralité est à retrouver dans
notre édition datée du vendredi 29 novembre 2019)


Article publié le 01/12/2019 à 10:22
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
13/12/2019 09:19
Demandez le programme !

06/12/2019 16:34
Téléthon : quand les bénévoles se dépassent

06/12/2019 15:56
Demandez le programme !

30/11/2019 14:24
Haute-Loire : Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour plusieurs communes

29/11/2019 14:55
Demandez le programme !

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.