La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Arvant : deux blessés dans un accident
17 Décembre 2017
Brioude

2°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Brioude : l’art coréen s’installe en ville

Brioude : l’art coréen s’installe en ville

12 Octobre 2017

La Maison de la Corée ouvre ses portes ce samedi. Un lieu entre galerie d’art et espace de bien-être imaginé par une artiste hors norme qui veut partager sa vision de la beauté avec un large public.


Des murs blancs au parquet ciré, tout respire le dépouillement. On entre dans cette Maison de la Corée comme on pénétrerait dans un sanctuaire. Et pour cause, l’artiste Sounya Femme Nuage a conçu cette nouvelle galerie à son image. En plein centre historique, rue Savaron, cette artiste d’origine coréenne a décidé d’ouvrir un espace d’exposition consacré aux artistes asiatiques, dont le travail se rapproche de sa vision artistique.

Peintre de formation, Sounya Femme Nuage expose également son travail, fait d’un savant mélange d’art traditionnel coréen, où l’encre et l’aquarelle stylisent la nature jusqu’à l’épure, et d’une peinture plus occidentale, apprise sur les bancs de l’école parisienne La Grande Chaumière. Elle qui avait découvert la peinture auprès de son père, un artiste coréen méconnu de son vivant mais aujourd’hui côté sur le marché de l’art, a complété sa formation en découvrant « les grands artistes comme Van Gogh ou Picasso dont il reste encore beaucoup de traces à Paris ». Ce fut ensuite Clermont-Ferrand, qu’elle a découvert grâce à une exposition au Conseil général.
Aujourd’hui, Sounya Femme Nuage pose ses chevalets à Brioude, à deux pas de la basilique Saint-Julien, où les vitraux du père Kim En Joong l’attirent comme un aimant. Elle espère d’ailleurs pouvoir rencontrer l’artiste coréen à l’occasion d’une de ses visites à Brioude.
« Ma vie est orientée vers la recherche de la beauté. Quelqu’un avec une belle personnalité est une œuvre d’art », explique Sounya Femme Nuage dans un français parfait teinté d’un charmant accent. Cette recherche permanente lui fait explorer sans cesse de nouveaux territoires : à la peinture, elle a ajouté la poésie, puis le théâtre. Et aujourd’hui, la musique, avec la mise en note de poèmes, en français et en coréen. Autre touche piquante, Sounya Femme Nuage, adepte de la méditation, pratique dans son atelier-galerie l’acupuncture coréenne. Une technique traditionnelle destinée à apaiser et détendre.
Pour découvrir ce personnage fascinant et attachant, il suffit de pousser la porte de la Maison de la Corée, les vendredis, samedis et dimanches (sous réserve de changements) de 14 heures à 18 heures.

Article publié le 12/10/2017 à 14:19
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : L'Eveil
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Haute-Loire : il est certain d'avoir filmé le loup

 Est-ce un chien ? Est-ce un loup ? Pour l'instant le mystère reste entier même si pour l'auteur de cette vidéo, Jean-Pierre Chausse, cela ne fait aucun doute.



lire la suite

Fil info
 
16/12/2017 09:34
Arvant : deux blessés dans un accident

15/12/2017 17:15
Demandez le programme du week-end

14/12/2017 17:21
Illustration © Jérémie FULLERINGER
Flashés à 158 et 151 km/h sur la RN 102

08/12/2017 15:48
La voiture finit dans la vitrine du garage

08/12/2017 15:04
Demandez le programme du week-end !

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2017 www.laruche.fr. Tous droits réservés.