https://www.bonyautomobiles.com/renault-bony-automobiles-foire-aux-pneus/
 
 
La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Le parc de la Visitation fermé
25 Avril 2019
Brioude

4°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > Brassac-les-Mines : les impôts locaux vont augmenter au total de 37,6%

Brassac-les-Mines : les impôts locaux vont augmenter au total de 37,6%

30 Août 2014

Comme s’y attendaient les élus de la nouvelle majorité dès les premières semaines de mandature, l’augmentation significative des impôts locaux est devenue irrémédiable pour un retour à l’équilibre budgétaire. Ce qui l’était moins, c’est l’ampleur de la hausse qui, en additionnant les taxes d’habitation, foncier bâti et non-bâti, atteint le chiffre faramineux de 37,6 %. 


"La réalité nous rattrape, même si nous avons tenté d'y échapper par tous les moyens" peut-on lire dans l'édition spéciale du bulletin municipal paru ce mois çi. Les mots du maire Yves-Serge Croze ne souffrent d'aucune ambiguïté. Lui, ses adjoints et conseillers municipaux savaient que le conseil municipal du jeudi 21 août ne serait pas de tout repos. En effet, au terme de la réunion, les élus devaient aboutir à la mise en œuvre du plan de redressement des comptes de la municipalité après la "mise sous tutelle" intervenue le 12 juin (lire notre édition du 20 juin).
La Chambre régionale des comptes, saisie par le préfet en l’absence d’équilibre du budget primitif pour l’exercice 2014, a donc rendu son jugement.
Sans surprises, et afin de présenter un plan de retour à l'équilibre budgétaire sous huit jours après le vote du conseil municipal, il a été décidé d'augmenter les impôts locaux. Mais ce n'est pas tout.
La commune doit avoir recours à l'emprunt, 646 000 euros pour rembourser une ligne de trésorerie initialement prévue pour acheter des terrains (date limite de remboursement fixée au 25 octobre), et espère atteindre cet objectif dans les délais les plus brefs.
Toujours dans l’édition du dernier bulletin municipal, la majorité en place tire à boulets rouges sur ses “prédécesseurs”. Sans jamais désigner une période plus qu’une autre d’ailleurs, le maire déclare : “ils ont conduit notre commune à la ruine en dépensant sans compter, en engageant des dépenses sans prévoir les recettes correspondantes (...) Cette gestion-là, désastreuse, nous oblige à cette calamiteuse solution.”
Pour équilibrer les comptes et retrouver de la voilure, la commune se trouve dans l'obligation d'augmenter les impôts pour un montant de 760 870 euros. "Cela représente 37,6% d'augmentation au total sur les trois taxes", explique Gaëlle Mahoudeaux, adjointe aux finances.

Lire la suite dans La Ruche datée du Vendredi 29 août 2014.


Article publié le 30/08/2014 à 13:32
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
25/04/2019 14:31
Le parc de la Visitation fermé

25/04/2019 10:28
Alerte vigilance inondation

20/04/2019 12:14
Demandez le programme !

18/04/2019 10:54
Faites place à l’acrobatie !

18/04/2019 10:20
Les élus délégués vont faire la tournée des popotes
 

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.