La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Brassac-les-Mines : une voiture sur le toit, mais plus de peur que de mal
21 Mai 2019
Brioude

10°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
La Ruche > 90 brebis tuées dans une attaque à Vergongheon

90 brebis tuées dans une attaque à Vergongheon

25 Février 2019

Dans la nuit de samedi 23 à dimanche 24 février, une attaque probablement d'un ou plusieurs chien(s) a fait un carnage dans une exploitation du hameau de La Jarrige à Vergongheon. 90 brebis pleines ont été retrouvées mortes.


"Dimanche matin à 6 heures, quand je suis arrivé ici, j'ai vu une première brebis balafrée dehors, puis je suis rentré dans la bergerie." C'est alors qu'Alain Comptour, éleveur de 580 brebis Blanches du Massif central au hameau La Jarrige à Vergongheon, découvre le carnage sous le tunnel. 90 brebis au sol, et nombre d'autres apeurées. Un ou plusieurs chiens sont entrés dans la nuit et ont attaqué le troupeau. "Il y en a qui sont balafrées, ouvertes, et d'autres qui sont mortes par étouffement ou par stress, elles se sont entassées", constate l'éleveur. Si 90 sont mortes sur le coup, ce sont quelque 180 qui ont aussi été bousculées. Du jamais vu ici. "On a sorti les survivantes dans le pré pour les déstresser, poursuit Alain Comptour. Il y en a encore à l'intérieur qui sont trop choquées, que l'on n'a pas pu sortir."

Entre 80.000 et 100.000 € de perte

C'est un coup dur pour l'agriculteur déjà victime d'une attaque à la fin de l'été 2017. D'autant que, cette fois, l'attaque survient à trois semaines de l'agnelage. "C'est une perte énorme. Elles étaient toutes pleines et arrivaient à terme au 15 mars [...] On met un an et demi à les élever", se désole l'éleveur qui détient le label rouge Agneau fermier des Pays d'Oc. Une perte d'un tiers de l'agnelage estimée pour l'instant entre 80.000 et 100.000 euros. "Si on ne retrouve pas le chien, c'est tout pour moi", regrette l'éleveur de 57 ans qui porte plaine. "À cet âge-là, c'est difficile", termine-t-il. L'équarrisseur était sur place ce lundi midi pour évacuer les carcasses. 

Jérémy Truant


Article publié le 25/02/2019 à 12:45
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
21/05/2019 09:08
Brassac-les-Mines : une voiture sur le toit, mais plus de peur que de mal

17/05/2019 15:38
Demandez le programme !

10/05/2019 16:42
Demandez le programme du week-end

05/05/2019 19:03
Baptiste Pierron champion d'Europe de VTT de descente au Portugal

03/05/2019 15:07
@Frederic Lonjon
Demandez le programme du week-end !

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.