La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Demandez le programme !
23 Janvier 2019
Brioude

0°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
Retrouvez nos grands reportages de Brioude et sa région.

La Ruche > Magazine > Portrait : les frères Teste, pompiers de cœur

Portrait :

les frères Teste, pompiers de cœur
18 Mars 2010
Les frères Teste.
Les frères Teste.

Quel petit garçon n’a pas rêvé de devenir pompier et de grimper dans le gros camion rouge à la sirène hurlante ? Combien, parmi ces petits garçons devenus grands, ont assouvi ce rêve ?


Les trois frères parlent à l’unisson, bien que des jumeaux parmi eux, on n’en compte pas plus de deux ! Fidèles chevaliers des temps modernes, cœurs de chair et casques d’acier, toujours prêts à se porter au secours des autres... Un simple bip, et ils accourent… Frédéric, Gabriel et Samuel sont tombés dans le camion citerne quand ils étaient petits. Il faut dire que le papa était pompier volontaire lui aussi, à Arvant. Il avait déjà le virus…  Fred se  souvient, avec Gab et Samuel, ils s’amusaient bien à la caserne, autour des gros camions. Ils les admiraient et rêvaient d’appartenir à ce monde d’aventures. «Quand j’étais tout petit, j’ai vu mon père partir pour des feux dans le Midi ; j’ai pleuré ; j’avais envie de le suivre. Je savais déjà qu’un jour je ferais comme lui…» Gab et Samuel précisent :  «On en a passé des mercredis après-midi à la caserne, et des samedis soir, alors que les copains sortaient ; mais cela ne nous pesait pas ; on ne se posait pas de questions, c’était comme ça ! C’était quelque chose de normal, de naturel… L’envie d’aider les autres, c’est peut-être dans le sang, plaisantent-ils ! Ici, à Arvant, les pompiers de pères en fils, ce n’est pas rare !». Ils n’oublient pas leur mère et leurs épouses qui supportent beaucoup, dans l’ombre. Leur maman s’est souvent inquiétée pour eux : trois pompiers, fils de pompier ! Elle sait ce qu’est une tenue de pompiers ! Combien d’heures d’attente et d’angoisses ? La sirène de la caserne prenait pour elle un sens tout particulier… Elle mérite une médaille ! Un jour, Fred a dit à sa mère : «tes fils ne boivent pas, ne sortent pas ; ils travaillent ; leur seul défaut : ils sont pompiers !»
Le volontariat est une activité particulièrement prenante. Il y a les gardes, les bips, les renforts ; il ne faut pas regarder l’heure. Les secours n’attendent pas…

Lire la suite de cet article dans La Ruche
de Vendredi 19 mars 2010


Article publié le 18/03/2010 à 15:17
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
18/01/2019 11:24
Demandez le programme !

11/01/2019 15:38
@Philippe Bigard
Demandez le programme du week-end

09/01/2019 14:33
La vigilance jaune neige-verglas maintenue en Haute-Loire

04/01/2019 16:20
Demandez le programme !

21/12/2018 17:49
Demandez le programme du week-end !

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.