La ruche
 
Logo la ruche
L’hebdomadaire de Brioude et sa région
Une initiative inédite sur Brioude
25 Mars 2019
Brioude

7°C
       
je m'abonne
Journal papier
Newsletter
Nous contacter
 Accueil VidÉothÈque Pages MAGAZINE S'abonner MÉtÉo
Consulter les annonces | Hippisme | Recettes | Sondage | Commentaires  
Retrouvez nos grands reportages de Brioude et sa région.

La Ruche > Magazine > Brioude : Loïc Mas, un an en Australie

Brioude :

Loïc Mas, un an en Australie
11 Janvier 2011
Loïc Mas au payd des kangourous.
Loïc Mas au payd des kangourous.

C’est une année fantastique que vient de passer Loïc Mas. Ce jeune opticien de 22 ans originaire de Brioude revient juste d’un voyage d’un an en Australie, au cours duquel, il a visité les grandes villes du pays ainsi que des îles et une tribu Aborigène.


«C’est une superbe expérience. Ça vaut vraiment le coup», affirme Loïc lorsqu’il parle de son voyage au pays des Kangourous. «J’avais envie de partir, de voyager, de voir autre chose, de casser la routine». Voilà donc les motivations du jeune homme pour ce voyage au bout du monde.
Déterminé comme jamais, c’est ainsi que Loïc a entrepris des démarches administratives pour obtenir un visa de travail, le «Working Holiday Visa», qu’il a demandé auprès de l’État Australien. «Le visa est facile à obtenir, surtout qu’il n’y a pas de nombre limite de Working Visa avec la France, comme c’est le cas avec d’autres pays», indique-t-il. Une fois la demande effectuée, Loïc n’avait plus qu’à faire ses bagages et fixer une date de départ.
Le 7 janvier 2010, Loïc est arrivé dans «l’immense et très chère ville» de Sydney, où il a rejoint un Brivadois, habitant depuis plus de trente ans la ville à l’opéra en coque de bateau. «Je suis resté trois semaines à Sydney. J’ai été accueilli par Mario Villaescusa, qui vis là-bas depuis plusieurs années», explique le jeune aventurier. C’est alors que Loïc a commencé son formidable voyage à travers l’Australie. Après avoir rejoint Melbourne en train, il a acheté un véhicule pour rejoindre différentes villes de la côte ouest, sud, et du centre de l’île : Adelaide, Alice Springs au milieu de l’Australie pour voir le «Uluru» (célèbre rocher Australien), Canberra, Brisbane, Townsville, Cairms ou encore Kuranda, et les îles : Fraser Island et Kangaroo Island. «Louer une voiture coûte trop cher, 25 dollars australiens par jour, donc sur un an…», commente-t-il.
Toutefois, le voyage de Loïc ne se résume pas à un tour du pays, ponctué de formidables expériences comme la plongée au cœur de la grande barrière de corail ou encore un saut en parachute. Le jeune Brivadois a travaillé au sein de différentes fermes de fruits pour financer ses déplacements «Il y a beaucoup de travail dans les fermes, mais, comme on me l’a dit, il y a de plus en plus de demande. Cependant, si on dispose d’un véhicule, c’est beaucoup plus simple. De plus, pour travailler dans les fermes, il n’est pas nécessaire de parler super bien anglais». Pour faciliter le début de vie sur le sol Australien, le gouvernement demande également à ce que les voyageurs est une somme disponible, au moins équivalente à 3 000 dollars australien.

(Lire la suite de cet article dans La Ruche
de Vendredi 7 janvier 2011)


Article publié le 11/01/2011 à 10:31
Auteur : Redaction Laruche
Crédits photos : La Ruche
Retour
 
Réagissez à cet article

Commentaires :
Lien permanent : 
 
 
Video
video
Festicar : retour en vidéo sur cette édition de folie !


lire la suite

Fil info
 
23/03/2019 13:01
Une initiative inédite sur Brioude

22/03/2019 15:41
@Frédéric Lherpiniere
Demandez le programme de ce week-end !

15/03/2019 15:51
Demandez le programme !

08/03/2019 15:06
Demandez le programme du week-end !

01/03/2019 17:51
Demandez le programme du week-end

Toutes les brèves


 
 

Guide Estival Haute-Loire 2016

PETITES ANNONCES AUTOMOBILES

  haut de page
l'eveil
Espace abonnés
> M'abonner

Multimédia
> Vidéothèque

Petites annonces
> Immobilier
> Automobile
> Emploi

Services
> Météo
> Plans itinéraires
> Pages jaunes
Mentions légales - Contact
Copyright © 2019 www.laruche.fr. Tous droits réservés.